Fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur
 
 

Etude sur la santé du dirigeant (2020) 

Des entrepreneurs qui se sentent sereins, combatifs et optimistes pour l’avenir après le premier confinement. Mais qui souhaitent maintenir un meilleur équilibre vie professionnelle et vie personnelle.
 
La Fondation MMA des Entrepreneurs du Futur a réalisé une enquête avec OpinionWay auprès de 802 chefs d’entreprises entre le 12 et le 22 juin 2020 afin de connaître leur état d’esprit en cette période de relance post-Covid. D’après les résultats de l’étude, 56 % des dirigeants sont peu inquiets pour l’avenir de leur entreprise.

Des entrepreneurs confiants et combatifs pour l’avenir

Selon l’étude, 3 dirigeants sur 4 sont confiants pour l’avenir de leur entreprise et pour leur propre situation professionnelle. Malgré la crise de la Covid-19, la très grande majorité des chefs d’entreprise (92 %) se montrent combatifs et 85 % restent investis dans leur mission. Ils peuvent également trouver du soutien auprès de leurs proches pour les aider à surmonter cette période difficile (88 %). De plus, 71 % sont animés par une dynamique collective. Par ailleurs, près de 8 dirigeants sur 10 sont prêts à profiter de toutes les opportunités.

Ainsi, moins de la moitié des dirigeants sont inquiets quant à l’avenir. Les principales inquiétudes sont liées à des problèmes de trésorerie et à des commandes insuffisantes en nombre.

Dans l’ensemble, les chefs d’entreprises sont plutôt confiants, que ce soit pour leur vie personnelle (85 %), leur situation professionnelle (76 %), la situation financière du foyer (75 %) ou encore l’activité de leur entreprise (74 %).

Des chefs d’entreprises qui souhaitent faire évoluer leurs structures

La crise de la Covid-19 a amené les dirigeants à envisager d’évoluer leurs structures (79 %), principalement sur l’aménagement d’une nouvelle organisation du travail (54 %). Par ailleurs, la moitié prévoit de renforcer leur action de développement commercial, et 47 % songent à développer de nouvelles activités ou de nouveaux modèles économiques. Enfin, 40 % pensent recalibrer leurs effectifs.

Des dirigeants qui souhaitent conserver un meilleur équilibre vie professionnelle et vie personnelle

La majorité des dirigeants se sentent en bonne forme physique (85 %). Pendant le confinement, plus de la moitié (56 %) ont en profité pour bricoler ou jardiner. Par ailleurs, ils ont pu prendre plus de temps pour eux et notamment regarder la télé, écouter la musique (51 %) ou encore cuisiner (50 %). Toutefois, seuls 35 % ont pratiqué une activité sportive. Un phénomène qui peut s’expliquer par la fermeture des salles de sport. Dans l’ensemble, près de 8 chef d’entreprise sur 10 ont pu plus profiter de leur famille (62 %), s’occuper plus souvent de leurs enfants (51 %) ou participer davantage aux tâches ménagères (58 %).

Le confinement leur a montré l’importance de passer des moments avec leurs proches pour leur équilibre personnel. Ainsi, ils souhaitent conserver ces moments en famille et ces nouvelles habitudes même hors confinement (80 à 90 %). Mais ce n’est pas toujours facile. Ainsi, 54 % sont débordés et 44 % d’entre eux envisagent d’écourter, de reporter ou d’annuler leurs vacances d’été.

Voir tous les résultats de l’étude


 
 
Découvrez l'étude sur la santé du dirigeant de 2018.



 
Découvrez les résultats sur la santé du dirigeant de 2017.



 
Découvrez l'étude sur la santé du dirigeant de 2019.