En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisations. En savoir plus.
Fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur
 

Les lauréats 2010 du Grand Prix de l'Impertinence et des Bonnes Nouvelles  

Le palmarès 2010 : 8 contributions pour penser et agir autrement, récompensées.
 
Créé par l'économiste Michel Godet et organisé par Le Cercle des entrepreneurs du futur, ce 3ème Grand Prix de l'impertinence a récompensé les réflexions impertinente sur l'innovation. 

Lors de cette édition, deux Grand Prix ont été décernés, ainsi qu'un Prix spécial d'un montant de 5 000 € chacun. Deux Prix ont également été attribués, d'un montant de 2 500 € chacun. Enfin, trois autres communications feront l'objet d'une communication. 

Voici le palmarès pour l'année 2010 : 

Grand Prix

Anne Brunet-Mbappe, "L'entrepreneur français : un trapéziste sans filet. Pour que l'entrepreneur échoue avec les honnaurs".

Bernard Maître, "Pour en finir avec les vaches sacrées (la vectorisation de l'innovation dans l'économie de la connaissance).

Prix Spécial 

Michel Pinton, "Innovation et terriroites fragiles".

Prix

Julien Damon, "Etablir le droit de vote à seize ans : (im)pertinence d'une innovation pour rééquilibrer politiquement les générations".

Pascal Picq, "L'entreprise impertinente est celle capable d'évoluer".


Les 3 communications qui feront l'objet d'une communication :

David Le Bris, "Les actionnaires votent-ils socialiste ?".

Roger Miller et Marcel Côté, "L’innovation : le paradoxe européen".

Stéphane Veyer, "Cessons de créer des entreprises !".