En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisations. En savoir plus.
Fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur
 

Les lauréats 2011 du Grand Prix de l'Impertinence et des Bonnes Nouvelles  

Le palmarès 2011 : 11 contributions pour penser et agir autrement, primées. 

Créé par l'économiste Michel Godet et organisé par Le Cercle des entrepreneurs du futur, ce 4ème Grand Prix de l'impertinence était centré sur les réflexions impertinentes, mais aussi élargi aux initiatives et actions de terrain dont la réussite constitue autant de bonnes nouvelles.C'est la raison pour laquelle cette édition est plus riche en contributions reçues.

Voici le palmarès pour l'année 2011 :

Grand Prix : 

André Darraidou, "Espelette : une histoire qui ne manque pas de piment".

Alain Fribourg, "Il n'y a pas de métiers pourris, il n'y a que des patrons blets".


Prix :

Yann Alix, "Impertinences logistiques : plaidoyer prospectif pour une nouvelle compétitivité subsaharienne".

Jacques Foos, "Enegie : le nucléaire en plein séisme".

Claude Sicard, "Pour la promulgation d'une charte de l'islam en Europe".

Rémy Prud'homme, "Les verts contre l'environnement (et le reste)".

Gilles Garel et Denis Crottet, "Innover ou gaspiller : la révolution simple du lavage des mains".

Isabelle Baraud-Serfaty, "La ville durable doit être rentable ! "

Outre ces 8 récompenses, le jury a distingué pour publication les trois communications suivantes :


Gilles Ciment et Stéphane Natkin, "Quelques médias en voie de disparition : de la presse à la bande dessinée".

Cyrilles Duchemin, "Libérer l'innovation pour un urbanisme durable : l'expérience du bonus de COS".

Jacques Bichot, "La retraite autrement".


Découvrez-en plus sur les lauréats dans l'ouvrage "Impertinences 2011 - Onze contributions pour penser et agir autrement"