En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisations. En savoir plus.
Fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur
 
 
18/05/2016
Rédaction 
Etudes 

85% des e-commerçants français sont optimistes

dans l'avenir de leur entreprise.
Malgré le contexte économique incertain, les dirigeants de sites e-commerce restent très majoritairement confiants : 72% d'entre eux se déclarent autant ou plus optimistes qu'en 2015. Lorsqu'il s'agit de l'avenir de leur propre entreprise, 85% se disent optimistes.77% des entreprises prévoient une augmentation de leur chiffre d'affaires en 2016. 62% estiment qu'elle s'accompagnera également d'une croissance de leur performance financière. Au total, ils ne sont que 7% à envisager une baisse de leurs ventes au cours de l'année. 52% prévoient une augmentation de leurs effectifs au cours de l'année  (75% parmi celles qui ont embauché en 2015); 11% des sites anticipent une baisse de leurs effectifs cette année. En 2015, 57% ont vu leurs effectifs augmenter, alors 48% prévoyaient d'embaucher en début d'année.Parmi les priorités d'investissement, le marketing et la publicité arrivent en tête (66%), suivis de peu par la relation client (60%) et l'informatique (60%); en matière de marketing, l'accent devrait être mis sur le référencement naturel (74%), l'e-mailing (55%) et le référencement payant (54%).

Concernant le développement des canaux, les e-commerçants entendent se concentrer en priorité sur leur site (80%), le m-commerce (59%) et les réseaux sociaux (41%) et ce, quelle que soit leur taille.

Ces investissements devraient être en partie financés par de nouvelles levées de fonds. 65% des dirigeants interrogés anticipent des levées de fonds importantes cette année, contre 48% l'an dernier. Ils sont également 57% cette année, à prévoir de nouvelles introductions en bourse.

Les e-commerçants proposent de plus en plus de modes de livraison. Si la livraison standard à domicile reste le moyen le plus couramment proposé, 69% proposent aussi  la livraison en points relais. 59% proposent la livraison gratuite dans certains cas. Parmi les orientations envisagées figurent notamment la mise en place d'une offre d'abonnement annuel (10% le font, 40% l'envisagent); 2 autres modes de livraison devraient progresser : la livraison express (20% envisagent de la mettre en place et 60% le font déjà) et la livraison sur rendez-vous (29% prévoit de le proposer contre 32% qui le font déjà). Enfin, si le colis-voiturage est encore très peu développé (1%), 15% des sites e-commerce envisagent d'y recourir.

60% des entreprises déclarent avoir une activité à l'étranger et 7% déclarent s'être lancées à l'international en 2015. La majorité des sites qui exportent, sont présents dans plus de 5 pays : la Belgique (86%), l'Espagne (69%) et l'Italie (64%), l'Allemagne (57%) et le Royaume-Uni (53%). Plus de 9 sur 10 anticipent une augmentation de leur chiffre d'affaires à l'international sur les deux prochaines années et 69% estiment qu'il devrait s'agir d'une forte augmentation.

"Enquête sur le moral des e-commerçants français en 2016", FEVAD, communiqué de presse du mars Méthodologie : enquête réalisée par la Fevad, en partenariat avec LSA, du 23 février au 16 mars 2016 auprès d'un panel de 96 dirigeants de sites e-commerce.
Sur le même thème