En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisations. En savoir plus.
Fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur
 
 
18/05/2016
Rédaction 
Emploi 

Des nouveaux emplois du fait du tertiaire et des services aux entreprises

Soit 80% des emplois salariés supplémentaires (2007 à 2015).
18"Conjoncture : tableau de bord trimestriel de l'emploi salarié", DGE, mars 2016

102 200 emplois salariés supplémentaires  ont été créés en 2015, portant leur nombre total à 17,960 millions, en hausse de 0,6% au regard de 2015 mais en baisse de 1,2% depuis 2007; les emplois supplémentaire sont d'abord le fait du tertiaire marchand (+123 000 salariés), dont l'intérim (+50,600 salariés), habituellement intégrés dans le tertiaire marchand, puis le tertiaire non marchand (+19 900 salariés), alors que la construction perd 35 500 salariés et l'industrie 37 800.

Noter que l'intérim (la moitié des emplois supplémentaires de 2015) est d'abord présent dans l'industrie (45% des emplois intérimaires totaux),  puis dans les services marchands (37%) et la construction (19%); l'industrie est aussi présente en 2015 dans les emplois supplémentaires que les services marchands (respectivement 45% et 38%).

tableau emplois tertiaire

Une approche plus fine de l'évolution des activités depuis 2007, détaillées par grand secteur, fait apparaître que les progressions en salariés sont par ordre décroissant :  le tertiaire non marchand (+223 000 salariés), les services aux entreprises (+180 000), les HCR (+73 000), les activités et d'assurance (+21 000) et les services aux personnes (+10 000), totalisant un apport de 507 000 salariés en plus ;  alors que l'industrie en détruisait 481 000, la construction 180 000, le commerce 31 000 (dont commerce de gros et courtage 55 000, commerce et réparation auto 31 000 alors que le commerce de détail apportait 56 000 salariés en plus); les transports détruisaient 24 000 emplois et l'immobilier 12 000, soit une destruction totale de 728 000 emplois.

emploi tertiaire

Les activités informatiques ont été assez peu créatrices d'emploi depuis 2007 (15% des créations supplémentaires) , au même niveau que les HCR ou les activités administratives et de soutien aux entreprises, alors que les autres services aux entreprises créaient 139 000 emplois salariés.

Noter aussi que l'intérim a perdu 61 000 emplois entre 2015 et 2007, tout comme les ménages employeurs (44 000); si ces derniers étaient exclus des services aux personnes (ce qui est le plus souvent le cas), les services aux personnes auraient crées 54 000 emplois (mais nombre de salariés de ce secteur sont regroupés dans le tertiaire marchand, au sein d'associations et non d'entreprises)
Sur le même thème