En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisations. En savoir plus.
Fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur
 
 
01/06/2017
André Letowski 
Indicateurs 

Le commerce équitable a cru de 42,8% en 2016

 Analyse de notre expert André Letowski.
 Fondée en 1997, la Plate-Forme pour le Commerce Equitable (PFCE) représente et fédère les principaux acteurs du commerce équitable en France. Instance de concertation et de mobilisation, la PFCE rassemble plus d’une trentaine d’entreprises et d’associations d’envergure nationale engagées dans le secteur : labels de commerce équitable, fabricants, importateurs, distributeurs, ONGs, mouvements d’éducation populaire, etc.

Le commerce équitable est en effet un moyen de sécuriser des approvisionnements de qualité auprès des producteurs via un mode de relations régulées en termes de prix, d’engagement sur la durée et d’accompagnement des producteurs via la structuration de leurs organisations.
Adhérant aux objectifs globaux du commerce équitable tels que définis par le réseau FINE en 2001, la PFCE a élaboré la Charte du Commerce Equitable qui explicite un ensemble d’engagements impératifs (travailler d’abord avec les producteurs les plus défavorisés, refus du travail forcé ou de l’exploitation des enfants…) et de critères de progrès du commerce équitable (prise de décision démocratique, valorisation des potentiels au niveau local, respect de l’environnement…).

La croissance a été de +121% entre 2013 et 2016 avec une montée en puissance différente pour les filières françaises (+155% avec 275M€ notamment dans l’agriculture biologique), et pour les filières internationales nord-sud plus anciennes avec +21% et 673M€.

Près de 400 entreprises travaillent dans le secteur du commerce équitable en France (hors distribution) et ont créé plus de 10 000 emplois en France. Pour ces entreprises, le commerce équitable est à la fois un prolongement naturel de leur engagement environnemental ou de RSE, un outil de différentiation sur le marché, et un outil de régulation de leurs relations avec leurs fournisseurs de matière première (les producteurs). Ainsi, le marché du commerce équitable en France pèse aujourd’hui 948M€ (dont pour les ventes de produits issus des pays en développement 673M€ et pour celles de produits issus des filières françaises 275M€
Noter que 92% concerne l’alimentaire.

Dans le monde, les ventes de produits issus du commerce équitable représentent en 2012 entre 5,5 et 6Md€, contre 1Md en 2003. Plus de 30 000 références sont consommées dans 70 pays consommateurs.
En 2012, ce sont plus de 2 millions de producteurs et travailleurs en Afrique, Asie et Amérique Latine qui bénéficient du commerce équitable, rassemblés au sein d’environ 1 400 organisations professionnelles (coopératives, associations…) dans 75 pays. Avec leurs familles, ce sont environ 10 millions de personnes qui bénéficient du commerce équitable à travers le monde.

26% des produits équitables issus des filières internationales sont distribués dans des magasins bio et 44% des produits équitables « made in France ». Un quart du chiffre d’affaire du réseau Biocoop (24%) est réalisé via la vente de produits issus du commerce équitable (filières internationales et filières françaises).
La grande distribution reste le principal lieu d’achats de produits équitables issus des pays en développement (41%), elle ne couvre que 3,4% de la distribution des produits issus de filières de commerce équitable « made in France ».

La notoriété du commerce équitable est très forte
: 97% des Français connaissent le commerce équitable, alors qu’ils n’étaient que 9% en 2000 ; 94% formulent des appréciations positives sur le commerce équitable.
La consommation des Français se développe : de 3,30€ par habitant et par an en 2006, 5,90€ en 2012, le panier moyen est passé à 14,15€ en 2016.

Noter par ailleurs que le bio chiffre 7Md€ et 118 000 emplois en EQTP (+8% en 4 ans) dont 78 000 en agriculture pour 32 200 exploitations (7% des exploitations) ; il faut 3 ans pour la phase de conversion avant d’obtenir la certification ; en termes de profil, ce sont beaucoup des soixante-huitards.
23 000 emplois sont dévolus à la vente au détail dont 8500 en grande distribution et 2 000 emplois dans le conseil et la formation.

" Le commerce équitable est tiré par l'essor du made in France", Les Echos du 27 mai 2017 et Plate-forme du commerce équitable.

« Lire d’autres articles et analyses sur l'entreprenariat TPE / PME de notre expert André Letowski »

 
André Letowski est expert en entrepreneuriat, en petites et très petites entreprises. Il publie une note mensuelle regroupant une sélection brute ou retravaillée et commentée des corpus statistiques français, des enquêtes et publications concernant le domaine des TPE, PE et PME.




Sur le même thème