En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisations. En savoir plus.
Fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur
 
 
13/06/2017
Rédaction 
Forme 

Le sport, un moyen d’améliorer la qualité de vie au travail

Dans son ouvrage intitulé « Sport, activité physique et qualité de vie au travail » le Think Tank Sport et Citoyenneté démontre que le sport peut permettre d’accroître la productivité de l’entreprise.
Le sport, c’est bon pour la santé, le moral mais aussi pour la productivité ! En effet, selon un rapport du CNOSF réalisé avec le MEDEF et AG2R, la productivité d’un collaborateur sédentaire qui se met à exercer régulièrement une activité physique et sportive peut augmenter de 6 % à 9 %. Ainsi, une entreprise qui encourage ses salariés à pratiquer une activité physique peut gagner entre 2,5 % et 9,1 % de productivité.

L’ouvrage « Sport, activité physique et qualité de vie au travail » du Think Tank Sport et Citoyenneté recueille les témoignages et réactions de spécialistes, universitaires, responsables politiques et sportifs sur l’impact positif que l’activité physique et sportive peut avoir sur la qualité de vie au travail.

En effet, le sport permet d’améliorer la santé physique au travail (prévention des troubles musculo-squelettiques, lutte contre les accidents de travail...) et psychologique (management, transmission de l’information, lutte contre la démotivation...).

D’après le baromètre de l’équité en santé pour la Fondation APRIL, 29 % des Français restent assis plus de 5 h par jour. Or, la sédentarité n’est pas sans conséquence : être assis plus de 3 h par jour serait responsable de 3,8 % des décès dans 58 pays, soit plus de 400 000 décès par an. De plus, les risques de maladies cardiovasculaires et de certains cancers sont augmentés.

Une activité physique et sportive permet de lutter contre le stress et le surmenage. Ainsi, certaines entreprises essayent d’aménager leurs espaces professionnels afin de rendre le lieu de travail plus actif.

D’après Saliha Affane-Mariet, consultante RSE Goodwill-management, l’activité physique et sportive « apporte au salarié une meilleure résistance au stress, plus d’endurance, plus de réactivité, moins d’absences, donc in fine plus de productivité ».

Le sport est d’ailleurs de plus en plus sollicité dans les entreprises ; les offres sportives se développent. Les organisateurs d’événements à la carte sont de plus en plus nombreux : running, challenges connectés, Intérieur Coach, wellness...

Dans l’ouvrage, Didier Besseyre, ingénieur de formation, revient sur l’exemple de la PME Aircelle qui fabrique les nacelles de moteurs d’Airbus. Suite au constat d’un fort absentéisme (30 %), le DRH a décidé de recruter un préparateur physique pour mettre en place des préparations physiques sur le temps de travail des ouvriers. Conséquence : l’absentéisme a diminué de 35 % sur le groupe-test.

Astrid Guyart, escrimeuse et ingénieure chez Airbus, conseille aux entreprises de mener des opérations de sensibilisation au sport-santé et au sommeil, d’organiser des réunions debout, de passer une journée sans mail pour permettre aux collègues de se déplacer directement, ou encore d’organiser des réunions sur des Gym Ball.

Pour inciter vos salariés à exercer une acticité physique sur leur lieu de travail, vous pouvez aussi les inviter à télécharger l’application sportive de la Fondation d’entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur « Mister Quot’ching» qui est un programme de coaching personnalisé « tout-terrain ».

Sur le même thème