En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisations. En savoir plus.
Fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur
 
 
23/06/2017
Rédaction 
Business 

Quels sont les pays préférés par les entrepreneurs français ?

La Banque Populaire et Pramex ont réalisé une étude sur l’internationalisation des startups françaises*.
L’étude « les startups françaises championnes à l’international » montre les pays les plus plébiscités par les jeunes entreprises françaises lorsqu’elles prennent la décision de se lancer à l’étranger.

Selon les données de l’étude, les projets d’implantation à l’étranger des startups en France augmentent d’environ 37 % par an depuis 2006. En moyenne, c’est après seulement 4 ans d’existence qu’une entreprise décide de créer sa première filiale à l’étranger. Ces implantations ont permis de créer 29 000 emplois à l’étranger en 2016. Mais quels sont les pays choisis par les entreprises françaises ?

Les pays d’implantation
Les entrepreneurs optent majoritairement pour les Etats-Unis lorsqu’ils souhaitent s’implanter à l’étranger (26 % des implantations). Viennent ensuite le Royaume-Uni (13 %), puis l’Espagne (8 %) et le Canada (6 %).
42 % des créations de filiale se font dans un pays européen. A savoir que depuis 2015, l’Allemagne et l’Espagne séduisent davantage les entrepreneurs. Ainsi, le nombre de jeunes pousses implantées en Espagne a été multiplié par 4 entre 2015 et 2016.

Les villes préférées des entrepreneurs
Plus de 70 % des implantations de startups se concentre dans 15 villes dont 7 sont européennes. La ville préférée des entrepreneurs pour s’implanter à l’étranger est Londres. En 2ème et 3ème position, on retrouve deux villes des Etats-Unis : New-York et San-Francisco. A la 4ème et 5ème place se situent deux villes espagnoles : Madrid et Barcelone. Vient ensuite Sao Paolo puis les villes asiatiques dont Singapour.

Les activités les plus présentes à l’étranger
Trois secteurs d’activité sont principalement concernés par l’implantation à l’étranger. Il s’agit des AdTech (publicité digitale) et du MarTech (marketing) qui réunissent 33 % des projets d’implantation. Vient ensuite le secteur des loisirs, de la mode et du tourisme (9 %) et celui des activités des transports, des infrastructures et des villes connectées (8 %).

* Etude Pramex- Banque Populaire réalisée sur une population de 1 919 entreprises représentatives d’un écosystème start-up français.


Sur le même thème