En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisations. En savoir plus.
Fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur
 
 
13/07/2017
Rédaction 
Management 

Quelles compétences les futurs dirigeants doivent-ils avoir ?

 Les leaders de demain doivent faire preuve d’adaptabilité et anticiper les nouvelles tendances pour renforcer leurs compétences.
Dans 40 % des entreprises, les leaders ne sont pas prêts à affronter les problématiques business auxquelles ils seront confrontés dans les 3 à 5 prochaines années.*

Les dirigeants doivent d’abord savoir maîtriser le financement afin d’identifier les enjeux financiers pour pouvoir développer leur entreprise. Aujourd’hui, l’émergence du numérique a bouleversé de nombreux secteurs d’activité : finance, ressources humaines... Le leader de demain doit pouvoir s’adapter aux nouveaux outils de travail (intelligence artificielle, big data...).

Les 4 qualités du dirigeant de demain :

Selon l’étude « Quels leaders pour demain ? » de Right Management pour Manpower Group, le dirigeant de demain doit avoir 4 principales qualités :
• L’adaptabilité : avec l’émergence du numérique et des nouveaux modes de management, il doit être à l’aise avec la complexité et l’incertitude.

La détermination : le leader de demain doit bien sûr être déterminé et avoir l’envie de réussir.

L’endurance : il doit pouvoir résister aux difficultés liées au monde de l’entreprise et faire preuve de ténacité.

L’acuité intellectuelle : sa curiosité et son envie d’apprendre lui permettront de renforcer ses compétences.

Les 4 composantes ayant un impact direct sur le leadership :

D’après l’étude, 4 composantes ont un impact direct sur le leadership. Il s’agit de :
La démographie : 1/3 des employeurs a des difficultés à trouver un candidat adapté aux postes à pourvoir en raison des changements démographiques et sociétaux.

L’agilité : les entreprises doivent faire preuve d’agilité pour anticiper les forces économiques, démographiques et technologiques.

La complexité des besoins individuels : avec la technologie numérique, les personnes au profil attractif ont plus de liberté pour choisir dans quelles conditions elles souhaitent travailler.

La révolution technologique : les entreprises sont moins hiérarchiques mais segmentées en raison de la connectivité.

Les indicateurs de performances :

Etre porteur de sens. Les leaders doivent informer leurs collaborateurs sur le sens et la valeur des contributions de ces derniers afin qu’ils puissent se sentir impliqués dans la réussite de l’entreprise.

Engager les collaborateurs. Fidéliser les employés dans l’entreprise favorise la réussite de celle-ci.

Favoriser l’émergence des talents. Le leader doit mettre la relation employeur-employé au cœur de ses priorités et permettre à ses employés de développer leurs compétences.

Développer une culture plus humaniste. Il est important de mettre en place une culture qui met en valeur les préoccupations des employés et le respect de celles-ci.


* Etude « Quels leaders pour demain ? » de Right Management pour Manpower Group

Sur le même thème