En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisations. En savoir plus.
Fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur
 
 
07/08/2017
André Letowski 
Finance 

81% des dirigeants de TPE font confiance à leur banque (26% totalement)

Analyse de notre expert André Letowski.
Rappelons que 2016 a connu une croissance de 4,7% des crédits aux TPE pour un encours de 250,2Md€.

La confiance n’est pas que liée à la situation financière de l’entreprise
: parmi les 79% en bonne situation, 66% font confiance, et parmi les 21% en situation mauvaise, 15% font confiance (soit respectivement sur une base 100, 84 et 71%).
44% font encore confiance malgré le refus de crédit

Le rôle majeur du conseiller professionnel

Le niveau de confiance est très lié à la relation avec le conseiller, peu aux services de la banque, aux coûts, voire à l’accompagnement proposé en cas de difficulté :
confiance banque

De fait 78% des dirigeants de TPE font confiance à leur conseiller professionnel; 86% pensent que ce dernier leur fait confiance. La moitié des dirigeants indiquent que leur conseiller les contacte pour savoir si tout va bien (et pas seulement en cas de difficulté); mais ceci n’est pas fréquent : une fois par an (37%), 12% moins souvent, 51% jamais ; ce contact est bénéfique à la confiance envers la banque (63%, dans un contexte où 17% sont en difficulté financière; pour les 51% n’ayant jamais eu de contact, 82% ne font pas du tout confiance à la banque et 75% sont en situation, financière très mauvaise. (ce propos n’est pas en adéquation avec la forte confiance exprimée !). 

En cas de difficultés financières, 71% contactent le conseiller rapidement (81% ont un appel de leur conseiller professionnel au moins une fois par an) et 16% ultérieurement. 42% envoient spontanément leur bilan (parmi ceux qui envoient, 54% reçoivent chaque année un appel de leur conseiller), 47% quand le conseiller le demande.

Plus le turnover des conseillers est élevé, plus la confiance envers la banque décroit : 40% ont eu un seul conseiller depuis 3 ans, leur taux de confiance est de 86%; 54% de 2 à 3 conseillers et un taux de confiance de 79%; 6% 4 conseillers et plus et un taux de confiance de 59%.
32% ont changé de banque ; 60% des raisons tiennent au conseiller (manque de compétences, de suivi…), 21% pour un refus de financement, 15% pour le prix des services ou une offre concurrente plus attractive.

La demande de crédit, moment clef pour la confiance

1 dirigeant de TPE sur 2 a fait une demande de crédit dans les 3 dernières années; 56% ont à cette occasion rencontré au moins une difficulté (gardant un taux de confiance de 68%, contre 94% pour ceux qui n’ont pas rencontré de difficulté). Les difficultés provenaient d’abord des garanties demandées (34%), de la lourdeur administrative pour constituer le dossier de prêt (29%), des délais de réponse trop longs (29%), puis du refus de crédit (18,5%, mais 44% ont maintenu leur confiance envers leur banque ) ou encore d’un accord limité à une partie du financement demandé (12%).

Source : Baromètre de la confiance des TPE envers leurs banque", Médiation du Crédit, In extenso, juillet 2017

Méthodologie : Une approche quantitative avec 4 372 dirigeants de TPE interrogés en mars 2017 (3 877 questionnaires en ligne et 495 questionnaires par téléphone) et qualitative avec 4 tables rondes avec des chargés de clientèle bancaires (Paris, Lyon et Nantes). 71% des dirigeants interrogés n’ont pas de salarié, 25% de 1 à 9 et 4% de 10 à 49 salariés.

« Lire d’autres articles et analyses sur l'entreprenariat TPE / PME de notre expert André Letowski »

 
André Letowski est expert en entrepreneuriat, en petites et très petites entreprises. Il publie une note mensuelle regroupant une sélection brute ou retravaillée et commentée des corpus statistiques français, des enquêtes et publications concernant le domaine des TPE, PE et PME.




Sur le même thème