En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisations. En savoir plus.
Fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur
 
 
14/08/2017
André Letowski 
Emploi 
Finance 

Initiative France a financé 16 700 nouvelles entreprises en 2016 et contribué à 44 000 emplois

Analyse de notre expert André Letowski.
16 700 entreprises ont été accompagnées par le réseau Initiative France (60% en création, 32% en reprise et 8% en développement), contribuant à la création ou au maintien de 44 155 emplois (+13% par rapport à 2015); le taux de pérennité (reprises comprises) est de 90% à 3 ans (France 71% pour les créations seules). Au total 57 000 sont en cours de prêts d’honneur, accompagnés par 9 150 parrainages.

En terme de profil, on y trouve 61% de demandeurs d’emploi et 39% de femmes (30% pour l’ensemble des créations), 26% de seniors (+ de 45 ans) et 24% de moins de 30 ans (dont 210 dans le statut étudiants entrepreneurs contre 130 en 2015).
Près de 700 entrepreneurs (15% des projets financés par Initiative France) ayant implanté leur entreprise dans un quartier prioritaire de la politique de la ville (600 y résident), bénéficient des prêts d’honneur. Enfin, Initiative France a soutenu et accompagné la création ou la reprise de 1 970 entreprises dans des zones de revitalisation rurale (dont 400 projets agricoles).
680 entreprises innovantes ont été soutenues, principalement par les 7 plateformes régionales spécialisées, bénéficiant d’un prêt d’honneur de 55 000€ en moyenne. « Scientipôle Initiative ne finance qu’un candidat sur cinq; sur 568 projets reçus en 2016, les 119 sélectionnés ont reçu 7,2M€ de prêts d’honneur (en moyenne 62 000€ par entreprise). »
319 entreprises ont bénéficié du prêt d’honneur Initiative remarquable, d’un montant moyen de 18 000€, en complément du prêt accordé par les plateformes du réseau Initiative France; en 2016, 150 projets d’entreprises ont été reconnus remarquable. Les comités Initiative remarquable examinent en moyenne 4 à 6 dossiers chaque mois, avec un taux d’acceptation de l’ordre de 75%.

Le prêt d’honneur moyen est de 9 400€. Au total, ont été distribués 186M€ de prêt d’honneur dont 23M€ pour Nacre et 1 150M€ de prêts bancaires octroyés.

10 334 projets de création ont été financés
(hausse de 3%) et ont généré 20 241 emplois (+6% de hausse). Les secteurs d’activité les plus représentés sont les commerces (33%), les services aux particuliers (21%) et les hôtels, cafés, restaurants (13%), devant les services aux entreprises (12%) et la construction (11%).
Le plan de financement moyen s’élève à 79 100€; 39% présentent un plan de financement compris entre 15 000 et 45 000€.

5 365 projets de reprise (+3%) ont été financés avec une hausse de 26% en emplois.

1 166 entreprises entre 3 et 7 ans de développement ont été soutenues par un prêt d’honneur pour la croissance. 

Au 31 décembre 2016, le total des fonds de prêts d’honneur s’établissait à 396,6M€; 52% sont le fait des collectivités territoriales (25% des conseils régionaux, 13% des conseils départementaux, 14% des communes et des structures intercommunales); la contribution de la CDC aux fonds de prêts représente près de 17% du total, les fonds structurels européens ou programmes FEDER 7% et les acteurs privés 10%.
Les abondements de 2016 proviennent en premier lieu des conseils régionaux (29%), puis de la Caisse des Dépôts (24%), des communes et structures intercommunales à hauteur de 16%, les banques 12% et les entreprises 9%.
Fin 2016, le taux de remboursement s’élève à plus de 98% (après la mise en jeu de la garantie).

Le réseau dispose de 224 plateformes, 170 antennes locales,13 coordinations régionales, 955 permanents et de 16 020 bénévoles dont 4 650 parrains; 490 comités d’agrément ont statué sur l’accès à des prêts d’honneur. Les collectivités locales assurent la majorité des ressources de ces budgets (51% dont 25% provenant des communes et structures intercommunales,16% des conseils régionaux et 10% des conseils départementaux); l’État participe à hauteur de 19% (Nacre), les fonds européens pour 10% et les chambres consulaires pour 3%. Le montant total du budget est de 49,2M€. Le coût moyen par emploi direct est de 1 300€.

Source : "Initiative 2016 : rapport annuel", Initiative France, juillet 2017

« Lire d’autres articles et analyses sur l'entreprenariat TPE / PME de notre expert André Letowski »

 
André Letowski est expert en entrepreneuriat, en petites et très petites entreprises. Il publie une note mensuelle regroupant une sélection brute ou retravaillée et commentée des corpus statistiques français, des enquêtes et publications concernant le domaine des TPE, PE et PME.




Sur le même thème