En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisations. En savoir plus.
Fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur
 
 
21/11/2017
André Letowski 
Indicateurs 
Business 
Droit 

37% des dirigeants sont confiants et 30% optimistes

L’espoir renaît progressivement parmi les chefs d’entreprise avec une appréciation positive des mesures gouvernementales.

Un bon état d'esprit

- le mot qui qualifie le mieux leur état d’esprit ce mois-ci est « confiant » : 37% le citent (+5 points), mais aussi optimiste (30%, +6 points); mais 35% sont encore inquiets et 30% méfiants.

entrepreneurs optimistes
-Alors que la tendance le mois dernier était de penser que « c’était mieux hier », ils sont désormais la majorité à juger que « c’est très bien en ce moment » (48%, en hausse de 19 points), une opinion proche chez les 0-9 salariés (48%) des 10 salariés et plus (53%).
-69% se disent confiants pour l’avenir de leur entreprise (68% chez les TPE, 91% chez les plus de 10 salariés).
6% envisagent d’embaucher (5% les TPE, 28% les plus de 10 salariés).

Une appréciation positives des mesures gouvernementales

-La baisse progressive du taux de l’IS à 25% serait une bonne chose à la fois pour leur entreprise (70%) et pour l’économie française (73%). Il en va de même concernant le remplacement du CICE par un allégement des cotisations patronales (pour 69%, il aura un impact positif sur leur entreprise). Seule la transformation de l’ISF en un impôt sur la fortune immobilière ne convainc pas(15% y voient un intérêt pour leur entreprise).
44% estiment que ces mesures permettront de relancer l’investissement, qu’elles seront à l’origine de création d’emplois (28%) ou encore qu’elles limiteront les délocalisations (26%).
–Quant à la possibilité pour les salariés d’accéder à des indemnités chômage en cas de démission, 65% estiment que, plus qu’un risque, elle constitue pour leur entreprise une opportunité (plus de souplesse à leur gestion RH).

Les dirigeants d’entreprises de moins de 10 salariés, habituellement plus frileux devant les projets de réforme testés, s’y montrent encore plus favorables (66%) que ceux d’entreprises plus importantes (58%).

entrepreneurs favorables entreprises

Les risques de cyber sécurité, une inquiétude forte parmi les PME

Insuffisamment informés ou préparés aux risques liés à la cyber sécurité, 40% des chefs d’entreprise reconnaissent être préoccupés par cet enjeu, mais 73% chez les 10 salariés et plus, 1/3 reconnaissant même que la question les préoccupe « beaucoup » (30% contre 7% pour l’ensemble des dirigeants). Un virus qui infecte les ordinateurs de l’entreprise est de loin le risque qui inquiète le plus les dirigeants (81%), suivi du vol de données présentes sur les ordinateurs (38%) et de l’usurpation d’identité ou la fraude (30%). Les dirigeants des entreprises de 10 salariés et plus appréhendent davantage ces risques (88% pour le virus, 47% pour le vol de données et 41% pour l’usurpation d’identité).


Source : "La grande consultation des entrepreneurs - Vague 22", Opinion Way, CCI France, La Tribune, Europe 1, Octobre 2017
Méthodologie : échantillon de 604 dirigeants d’entreprise, interrogé par téléphone entre le 2 et le 12 octobre 2017.

« Lire d’autres articles et analyses sur l'entrepreneuriat TPE / PME de notre expert André Letowski »

 
André Letowski est expert en entrepreneuriat, en petites et très petites entreprises. Il publie une note mensuelle regroupant une sélection brute ou retravaillée et commentée des corpus statistiques français, des enquêtes et publications concernant le domaine des TPE, PE et PME.




Sur le même thème