En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisations. En savoir plus.
Fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur
 
 
28/11/2017
Rédaction 
Finance 

Les retards de paiement des PME souvent dus aux factures bloquées

1 facture de PME sur 7 se retrouve bloquée dans les systèmes d’information des donneurs d’ordre.
Selon le baromètre « Médiateur des entreprises » de la société Sidetrade, 14 % des factures des PME ont été bloquées chez leurs donneurs d’ordres entre janvier et juin 2017. Cette situation est problématique puisqu’il faut environ 51 jours pour que la facture soit requalifiée. Or, le délai de paiement maximal est fixé à 30 jours pour les entreprises. Cela a pour conséquence de générer des retards de paiement.

Diverses raisons peuvent expliquer ces blocages : une erreur sur le montant, une remise non appliquée, une facture ou un produit non conforme, une adresse erronée, un produit manquant ou encore un délai non respecté... Or, pour une seule facture bloquée, les PME peuvent voir la totalité de leurs factures bloquées.

Suite à ces problèmes de gestion, près de 11 milliards d’euros manqueraient dans les caisses des fournisseurs. Aussi, 1/4 des faillites des PME sont dues à des retards de paiement.

On assiste toutefois à une baisse de la durée moyenne des retards de paiement. Ainsi, en 2016, les retards de paiement étaient de 10,9 jours en moyenne dans les entreprises contre 11,8 jours l’an dernier. Ces retards sont plus importants chez les PME avec 14,5 jours en 2016.

Selon le Médiateur des entreprises, une plus grande implication des donneurs d’ordre dans la prise en compte des contraintes de leurs fournisseurs permettrait de diminuer le nombre de litiges. Des bonnes pratiques pourraient être mises en place comme une présentation des factures optimisée pour limiter les erreurs ou un nombre restreint de signataires sur la chaîne de paiement.

Source
: Baromètre Médiateur des entreprises / Sidetrade
Sur le même thème