En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisations. En savoir plus.
Fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur
 
 
14/12/2017
Rédaction 
Emploi 
Territoires 

La dynamique de l’emploi dans les métropoles ne profite pas toujours aux territoires voisins

Selon une note d’analyse de France Stratégie, il existe des disparités entre les territoires proches des métropoles dans la dynamique de l’emploi.
Pour savoir si les territoires environnants bénéficient du dynamisme de l’emploi des métropoles, France Stratégie a réalisé des statistiques sur les métropoles françaises à partir d’une étude du laboratoire EconomiX. Les résultats de l’analyse effectuée sur 12 métropoles françaises (hors Ile-de-France) révèlent de nombreuses disparités.

3 métropoles font bénéficier les territoires avoisinants de leur dynamique d’emploi : Lyon, Nantes et Marseille. Bordeaux et Rennes partagent également leur dynamique mais « dans une moindre mesure ». En revanche, les métropoles de Lille, Toulouse et Montpellier se développent en « isolat ». A l’inverse, à Grenoble et Strasbourg, on observe une dynamique de l’emploi plus forte dans les territoires environnants que dans la métropole. Enfin, Nice et Rouen éprouvent des difficultés sur le plan de l’emploi, que ce soit dans les métropoles ou dans les environs.

Malgré ces fortes disparités, on observe une dynamique métropolitaine au niveau global. Ainsi, les zones d’emplois englobant les 12 métropoles analysées par France Stratégie ont connu une croissance moyenne de l’emploi de 1,4 % par an entre 1999 et 2014 contre 0,8 % sur l’ensemble du territoire. Cette croissance de l’emploi a été particulièrement forte dans les zones d’emplois de Bordeaux, Montpellier, Nantes, Rennes et Toulouse. En revanche, les zones de Nice, Rouen et Strasbourg ont connu une croissance plus faible que la moyenne nationale.

Les disparités s’observent également dans les secteurs économiques. Ainsi, ce sont les secteurs de l’industrie manufacturière, des services aux entreprises, du commerce de gros et du transport de marchandises qui profitent du dynamisme métropolitain de l’emploi.

L’étude ne dit pas si c’est la métropole qui permet aux territoires avoisinants de bénéficier du dynamisme de l’emploi ou si elle est influencée par le contexte régional.


Source
: France Stratégie « Dynamique de l’emploi dans les métropoles et les territoires avoisinants »
Sur le même thème