En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisations. En savoir plus.
Fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur
 
 
09/01/2018
Perla Kaliman 
Forme 

Nourrissez votre cerveau : aliments et neurosciences

Comme Hippocrate, le père de la médecine occidentale l’a observé il y a quelque plus de deux mille ans, l’alimentation est une médecine pour le corps. 
Ce qui est particulièrement vrai sur le long terme et quand elle est conçue comme un mode de vie.

À l’échelle planétaire, les statistiques révèlent que plus de 47 millions de personnes sont atteintes de formes de démence, Alzheimer étant la plus fréquente. Au quotidien, l’une des stratégies les plus simples permettant de protéger notre cerveau, comme le reste de notre corps, est de consommer des aliments qui apportent la matière première nécessaire sous la forme d’éléments neuroprotecteurs. Des centaines d'études scientifiques ont révélé des liens entre les détériorations cognitives ou démences, et les niveaux de certains micronutriments et leurs dérivés, comme les vitamines du groupe B et l’homocystéine, dans le sang ou dans le liquide céphalo-rachidien.

Pour veiller à la santé cérébrale au travers d’une activité journalière et agréable comme l’alimentation, le défi est d'emporter ces nouveaux concepts venus directement de la science jusque dans l’assiette.

L’assiette pour nourrir le cerveau :

• Végétaux très verts (chou kales, brocoli, roquette) : plus de 6 fois par semaine
• Huile d’olive comme huile principale
• Noix, noisettes, amandes, graines de courge, tournesol, sésame : une poignée tous les jours
• Fruits aux couleurs intenses (myrtilles, framboises, fraises, grenade, raisin) : plus de 6 fois par semaine
• Céréales complètes : plus de 3 fois par semaine
• Légumineuses (haricots, pois chiches, lentilles, soja) : plus de 3 fois par semaine
• Poissons (thon à la ligne, sardines, saumon sauvage, morue ; éviter l’espadon et d’autres grands poissons trop contaminés au méthylmercure) : 2-3 fois par semaine
• Curcuma, gingembre, thé vert, petit carré de chocolat noir 70 à 80 % : plus de 5 fois par semaine
• Fromage, beurre, viande rouge et ses produits dérivés, pâtisseries : le moins, le mieux.

 
Perla Kaliman est docteur en biochimie. Elle est également chercheuse en neurosciences, spécialisée dans l’épigénétique du mode de vie. Elle a mené des recherches dans les facultés de médecine des universités de Nice, de Barcelone et de San Diego en Californie. Elle est l’auteur de nombreux articles scientifiques originaux, publiés dans des revues internationales prestigieuses, de chapitres de livres scientifiques et d’articles de vulgarisation. Auteur du livre Nourrissez votre cerveau (Odile Jacob, 2017).


Sur le même thème