En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisations. En savoir plus.
Fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur
 
 
21/02/2018
Rédaction 
Business 

Succès des start-ups françaises auprès des investisseurs étrangers

Entre 2016 et 2017, les levées de fonds de start-ups françaises par des investisseurs étrangers ont bondi de 62 %.
Les investisseurs étrangers sont de plus en plus intéressés par les start-ups françaises. En effet, selon le baromètre de Chausson Finance de 2017, 52 levées de fonds de start-ups françaises ont été effectuées en 2017 par des investisseurs étrangers, contre 32 en 2016. Cela correspond à une hausse de 62 % en un an.

En moyenne, une intervention d’investisseurs étrangers dans des levées de fonds de start-ups françaises a lieu chaque semaine en 2017. Cette tendance devrait s’accentuer en 2018. Par ailleurs, les investisseurs étrangers prennent plus de risques puisqu’ils investissent davantage dans des start-ups naissantes. Ainsi, en 2011, 40 % des levées de fonds étrangères dépassaient 10 millions d’euros, contre seulement 20 % en 2017.

Les pays qui investissent le plus dans des start-ups françaises sont Le Royaume-Uni (34 %) et les Etats-Unis (32 %). Les fonds américains Accel Partners et Index Ventures sont ceux qui ont réalisé le plus grand nombre d’investissements dans des start-ups françaises (7 opérations chacun). En troisième position, on trouve le fonds anglais Apiton Capital avec 6 opérations réalisées. Il est suivi du fonds russe Runa Capital et de l’américain FirstMark (5 opérations).

Enfin, les levées de fonds réalisées en direct sans l’appui d’intermédiaires ont augmenté en 2017. Ainsi, 41 opérations sur les 52 réalisées ont été effectuées en direct contre 22 en 2016.
Sur le même thème