En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisations. En savoir plus.
Fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur
 
 
29/03/2018
Rédaction 
Business 

Le statut étudiant-entrepreneur séduit de plus en plus

Le statut national étudiant-entrepreneur connaît un véritable succès ces dernières années et concerne plus de 3 500 jeunes en 2017.
Créé en 2014 par le ministère de l’Enseignement supérieur, le statut national étudiant-entrepreneur permet aux étudiants et jeunes diplômés de porter un projet entrepreneurial dans un PEPITE (Pôle Etudiant pour l’innovation, le transfert et l’entrepreneuriat). Il existe 29 PEPITE répartis sur le territoire français, chargés d’instruire les demandes de statut pour le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche.

La première année scolaire (2014-2015), 637 étudiants ont obtenu ce statut. Les étudiants sont de plus en plus nombreux à demander ce statut qui connaît un véritable succès avec près de 1 000 étudiants-entrepreneurs supplémentaires chaque année. En 2017-2018, 3 576 étudiants ont bénéficié du statut étudiant-entrepreneur. Depuis sa création, plus de 6 000 jeunes l’ont ainsi exploité. En 2016-2017, quelque 500 sociétés ont été créées.

Le statut étudiant-entrepreneur présente plusieurs avantages. Il offre un accompagnement (par un tuteur enseignant et un tuteur externe) et une mise en réseau aux jeunes porteurs de projets. Ces derniers peuvent également accéder à un espace de coworking, aménager leur emploi du temps ou encore dédier leur stage de fin d’études à la réalisation de leur projet. Par ailleurs, les étudiants-entrepreneurs conservent les avantages du statut d’étudiant (sécurité sociale, mutuelle des parents, bourses) et peuvent bénéficier de la réduction des charges prévue par le dispositif ACCRE. Enfin, ils peuvent suivre un cursus scolaire en vue d’obtenir le diplôme étudiant-entrepreneur (D2E).
Sur le même thème