En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisations. En savoir plus.
Fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur
 
 
30/03/2018
Rédaction 
Management 
Gestion 

Ce que veulent changer les nouveaux cadres dirigeants dans l’entreprise

Un tiers des cadres dirigeants aimerait une évolution des styles de management dans l’entreprise.
Le cabinet Boyden et l’Ifop ont interrogé les cadres dirigeants de la nouvelle génération, âgés de 35 à 45 ans pour réaliser leur baromètre sur la transformation des entreprises. Dans l’ensemble, les cadres sont plutôt satisfaits de leur situation professionnelle (82 % des sondés). Ils sont contents de leurs missions et de l’ambiance de travail au sein de leur entreprise.

Ils sont également optimistes sur l’avenir de leur secteur d’activité (77 %), de leur entreprise (75 %) et de leur situation professionnelle (72 %). Aussi, 53 % des cadres à responsabilités envisagent dans les 5 ans à venir, de devenir dirigeant de leur entreprise ou de créer leur propre société. S’ils parvenaient à cet objectif, ils encourageraient surtout la valorisation du capital humain (management, dialogue, responsabilisation et formation).
Ils favoriseraient la responsabilité à 45 %, la performance à 40 % et le respect à 39 %.

Dans l’ensemble, 68 % des cadres dirigeants pensent que le gouvernement de Macron incarné par la nouvelle génération va favoriser la transformation des entreprises françaises. Par ce terme, les cadres dirigeants pensent surtout à la transformation digitale (21 %), qui est la première idée qui leur vient à l’esprit lorsqu’on parle de transformation des entreprises.

Pour 8 cadres dirigeants sur 10, la transformation évoque quelque chose de positif. La moitié d’entre eux la voit avant tout comme une opportunité ou une nécessité. Moins d’1 cadre dirigeants sur 3 éprouvent de la méfiance ou de l’inquiétude. Pour la moitié des cadres dirigeants, les PME sont les entreprises les plus capables de se transformer, suivies des start-ups (44 %).

Concernant leur entreprise, les cadres dirigeants aimeraient principalement un changement des modes de rémunération des salariés (37 %), une évolution des styles de management (33 %), ou de la formation (33 %). En revanche, ils sont plutôt satisfaits des valeurs portées par l’entreprise puisque seuls 12 % souhaiteraient un changement de ce côté.


Source
: « baromètre annuel sur la transformation des entreprises » Ifop avec Boyden.
Sur le même thème