En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisations. En savoir plus.
Fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur
 
 
30/03/2018
Rédaction 
Emploi 
Indicateurs 

1 salarié sur 3 craint de perdre son emploi

Selon une étude, 35 % des salariés se sentent exposés à un risque de perte d’emploi.
La société BPI Group vient de réaliser une étude avec l’institut de sondage BVA sur l’employabilité des salariés auprès de 1 000 personnes. Celle-ci révèle qu’1 salarié sur 3 se sent exposé à un risque de perte d’emploi dans les 3 prochaines années.

Cette crainte est particulièrement importante chez les salariés des TPE puisque la moitié d’entre eux ont peur pour leur emploi, contre 33 % des cadres. Une peur qui se ressent aussi chez les ouvriers (39 %). Les salariés du secteur privé se sentent plus vulnérables que ceux du secteur public (40 % contre 20 %). Concernant la tranche d’âge, les travailleurs qui ont entre 40 et 49 ans sont ceux qui craignent le plus pour leur emploi (37 %).

Par ailleurs, 77 % des salariés pensent que les compétences nécessaires à leur travail vont évoluer dans les trois prochaines années. Ces transformations sont perçues plus fortement chez les cadres (89 %) et les jeunes salariés (85 % pour les 15-29 ans).

Malgré ce ressenti, seul 1 salarié sur 2 se sent bien préparé aux évolutions de son métier. Par ailleurs, seulement 31 % des salariés ont reçu une proposition de formation pour s’y préparer. Les employeurs ont plus tendance à proposer une formation aux jeunes de moins de 30 ans (42 %), aux managers (38 %) et aux employés (37 %). A l’inverse, les salariés de plus de 50 ans et les ouvriers ont été moins sollicités (21 % et 20 %).

Or, selon les experts, plus de la moitié des métiers vont subir de grandes transformations dans les 5 années à venir. Sabine Lochmann, présidente du Directoire de BPI group estime qu’il est important de mettre en place des actions pour faire face à ces transformations (sensibilisation, formation, auto-déclaration des compétences des salariés via des outils digitaux...).

Source : baromètre de l’employabilité de BPI Group, du 19 mars 2018
Sur le même thème