En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisations. En savoir plus.
Fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur
 
 
11/04/2018
André Letowski 
Etudes 

L’apprentissage, une des modalités les plus favorables à l’intégration en entreprise

Près de 7 jeunes apprentis sur 10 pensent à créer leur entreprise.
80% se sentent préparés pour débuter leur carrière professionnelle parce qu’ils estiment avoir connaissance du métier ciblé et expérience du travail en entreprise.

82% des jeunes sont optimistes sur leur avenir personnel
(très optimistes, 23%); ils le sont à proximité en ce qui concerne leur avenir professionnel (79 et très 19%). Leur opinion a peu changé depuis février 2017.
Ils le sont moins quant à l’avenir de la France (43%), mais affichent plus d’optimisme au regard de février 2017 (43% vs 32) .

En ce qui concerne l’avenir professionnel, les hommes sont plus optimistes que les femmes (82 vs 75); il en est de même pour les plus âgés (84% pour les 25-29 ans vs 76 pour les 22-24 ans) ou en emploi.

La moitié envisagent de créer leur entreprise,
dont 11% à court terme, avec des taux proches quelque soit l’âge; les femmes y songent moins (43 vs 56% les hommes).
Les jeunes en apprentissage y songent davantage (69% vs 45 pour ceux en emploi, en recherche d’emploi ou en études).

53% (10% très bien) ont le sentiment de maîtriser les différentes connaissances nécessaires à la création d’entreprise (au niveau administratif, législatif, financier…); là encore les hommes précédent les femmes (62 vs 41%), les 25-29 ans vs les pus jeunes (59 vs 48 et 54%), ceux en apprentissage (74%), plus que ceux en emploi ou en recherche d’emploi (autour de 50%), bien plus que ceux en études (39%).

Pour aider dans leur choix d’orientation professionnelle, 86% (43%, très) se tournent vers une expérience d’immersion en entreprise
, bien avant les proches (77% mais très 25), les enseignants (62, très 20%) et les conseillers d’orientation (44, très 13%). Noter l’intérêt porté aux salons et aux sites internet (77, très 22%).
Ceux en apprentissage affichent le plus de confiance dans les différents modes d’orientation, notamment en direction des proches (83 vs 72-77%), des enseignants (69 vs 51-62%) ou du conseiller d’orientation (58 vs 40-42%).

80% (très 25) se sentent suffisamment préparés pour débuter leur carrière professionnelle parce qu’ils estiment avoir connaissance du métier ciblé, 67%
(très, 17) du fait de l’appui des proches, 61% (très, 17) du fait d’activités extra-scolaires, 55% (très, 13) du fait de la préparation par le système éducatif.
Ceux en apprentissage et les 25-29 ans disent avoir une bonne connaissance du métier ciblé (91 et 87% vs 74-83 pour les autres items). Ceux en apprentissage se disent mieux préparés par le système éducatif (72% vs 45-55) et par les activités extra-scolaires (71% vs 53-61).

Le partage entre les générations de salariés est bien perçu, parce qu’il est jugé essentiel à la réussite de l’entreprise (91% dont très 41), parce qu’il crée un environnement de travail plus dynamique (91 dont très 35), parce qu’il est source d’épanouissement pour les salariés (91%, très 35); mais pour 51% (dont très 11) il est compliqué du fait des différences de génération; il bride la capacité d’innovation des jeunes (49, dont très 14%), 2 items davantage soulignés par ceux en apprentissage (62 vs 45-50 et 59 vs 47-57); noter toutefois le faible poids des « très » pour ces 2 derniers items.

La transmission des connaissances entre salariés d’âges différents permet
le savoir-vivre en entreprise et l’esprit d’équipe (92%, très 46), l’acquisition de connaissances techniques (92%, très 45), l’acquisition de connaissances commerciales (88, très 31).

Source : "Les jeunes et l’acquisition de compétences professionnelles", Opinion Way, Agefos PME, février 2018

Méthodologie
: échantillon de 803 jeunes représentatif de la population française âgée de 15 à 29 ans, constitué selon la méthode des quotas, au regard des critères de sexe, d’âge et de statut, interrogé par questionnaire auto-administré en ligne sur système CAWI. Les interviews ont été réalisées du 20 au 26 février 2018.
« Sondage OpinionWay pour AGEFOS-PME »


« Lire d’autres articles et analyses sur l'entrepreneuriat TPE / PME de notre expert André Letowski »

 
André Letowski est expert en entrepreneuriat, en petites et très petites entreprises. Il publie une note mensuelle regroupant une sélection brute ou retravaillée et commentée des corpus statistiques français, des enquêtes et publications concernant le domaine des TPE, PE et PME.




Sur le même thème