En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisations. En savoir plus.
Fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur
 
 
12/04/2018
André Letowski 
Finance 
Indicateurs 

Le capital-risque se porte bien en France

En 2016, le marché européen du capital-investissement chiffre 53,4 Md€ de transactions (un doublement depuis 2001).
Avec plus de 1 500 entreprises soutenues, en moyenne, chaque année depuis 15 ans, les acteurs français du capital-investissement occupent une place prépondérante dans le financement des entreprises françaises, notamment des PME; Ils représentent la deuxième source de financement de la croissance et de la transmission de ces dernières, derrière le crédit bancaire.

En France, l’activité a quasiment quadruplé, passant de 3,3 Md€ investis à 12,4 Md€;
la France se classe, depuis 2009, au 2éme rang en Europe derrière le Royaume-Uni, mais 1ére en nombre d’entreprises soutenues avec 1 893 entreprises pour l’année 2016, contre 1 103 entreprises accompagnées par les sociétés de gestion allemandes et 925 par les acteurs britanniques. Entre 2006 et 2016, le capital-investissement français s’élevait à 24% des entreprises soutenues par les investisseurs européens et à 17% des montants investis. En revanche, le poids du capital-investissement français dans l’économie nationale demeure inférieur à celui observé aux États-Unis (0,3% du PIB nominal sur la période 2012-2016, alors que ce taux est de 3,8% aux États-Unis).

Les sociétés de gestion ayant levé plus de 200M€ sont plus nombreuses
: 19 contre 13 en 2015 et 12 en 2014 et concentrent 83% de la collecte. Les souscriptions sont aussi en hausse, notamment auprès de l’étranger, et quel que soit l’investisseur; les compagnies d’assurance arrivent en tête avec 21% des capitaux levés, suivies par les fonds de fonds (19%) et le secteur public (18%, fonds souverains compris); viennent ensuite les personnes physiques et les Family Offices (15%), les caisses de retraite (12%), puis les banques (10%).

Parmi les 1 893 entreprises investies par les acteurs français du capital-investissement (12,4Md€), 85% ont leur siège social en France et comptent pour 71% des montants investis, alors qu’au Royaume-Uni, 79% sont des entreprises nationales, qui n’ont reçu que 33% des montants investis.

l’Île-de-France est la région la plus concernée avec 55% des montants investis et 43% des entreprises accompagnées; mais son poids est en baisse.

En termes d’activité, 44% des entreprises soutenues sont issues de la production et de la distribution de biens et services industriels et de biens de consommation ; 42% participent à l’économie de la connaissance (Numérique, Biotechnologies, Télécommunications); ces secteurs d’avenir (plutôt pourvus en capital innovation) ont obtenu 36% des montants investis, contre 55% pour les secteurs traditionnels.

Ces entreprises ont capté 8,8Md€ d’investissement en capital, soit un investissement moyen de 5,4M€ par entreprise (5,1M€ de 2015). 93% ne sont pas cotées en Bourse. 58% ont fait l’objet d’un réinvestissement, 42% ont obtenu leur premier investissement; la part des nouveaux investissements s’élève à 54%, et celle des refinancements à 46%.
922 entreprises ont bénéficié de capital-développement (la moitié des entreprises accompagnées) dont capital innovation, et capital transmission.
Le capital-transmission reste le métier où les montants investis sont les plus élevés (61% des investissements) et les plus en progression (+ 25%); le ticket moyen s’élève ainsi à 23,5M€ en 2016, contre 4,2 M€ pour le capital-développement et 1,4 M€ pour le capital-innovation.
Le financement de l’innovation est en hausse pour la troisième année consécutive (+ 15%, après + 21% en 2014 et + 45% en 2013).

Les entreprises françaises accompagnées par le capital-investissement (6 488 entreprises en portefeuille) se révèlent plus performantes et plus dynamiques que la moyenne des entreprises comparables : une croissance cumulée de leur chiffre d’affaires de 33% vs 10%.

Source : ""PME 2017 RAPPORT ANNUEL SUR L’ÉVOLUTION DES PME", Bpifrance, Observatoire des PME, mars 2018

Avec plus de 1 500 entreprises soutenues, en moyenne, chaque année depuis 15 ans, les acteurs français du capital-investissement occupent une place prépondérante dans le financement des entreprises françaises, notamment des PME; Ils représentent la deuxième source de financement de la croissance et de la transmission de ces dernières, derrière le crédit bancaire.

« Lire d’autres articles et analyses sur l'entrepreneuriat TPE / PME de notre expert André Letowski »

 
André Letowski est expert en entrepreneuriat, en petites et très petites entreprises. Il publie une note mensuelle regroupant une sélection brute ou retravaillée et commentée des corpus statistiques français, des enquêtes et publications concernant le domaine des TPE, PE et PME.




Sur le même thème