En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisations. En savoir plus.
Fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur
 
 
16/04/2018
Rédaction 
Emploi 
Indicateurs 

Les intentions d’embauche ont fortement augmenté en 2018

Selon une enquête de Pôle emploi, les projets de recrutement ont augmenté de 18,7 % en 2018.
Le marché de l’emploi promet d’être dynamique en 2018. En effet, selon l’enquête annuelle « Besoins en main-d’oeuvre des entreprises » de Pôle emploi, les intentions de recrutement ont augmenté de 18,7 %, soit 370 000 de plus qu’en 2017. Au total, près de 2,35 millions de recrutements sont envisagés pour l’année 2018.

Autre point positif, la majorité de ces projets sont des emplois durables (65 % sont non saisonniers) et 42 % sont des CDI. Ces perspectives d’embauches sont surtout motivées par un éventuel surcroît d’activité (48 %). Par ailleurs, près d’1 recrutement sur 4 a pour objectif de remplacer le départ d’un salarié (24 %). En revanche, la création de poste est peu
envisagée (15 %).

Concernant les secteurs, c’est dans les services aux particuliers que les embauches potentielles sont les plus nombreuses (38 %), suivi des services aux entreprises (25 %) ; des secteurs dont les projets de recrutement ont augmenté en 2018 (respectivement +12,7 % et +22,5 %). En effet, c’est dans ces secteurs que les métiers sont les plus recherchés : agents d’entretien de locaux, aides à domicile et aides ménagères, apprentis de cuisine, aidessoignants,
employés de libre-service, ingénieurs informatiques ou encore serveurs. Mais c’est dans les secteurs de la construction et de l’industrie que l’on observe les plus fortes progressions par rapport à l’année dernière (respectivement +37 % et +27,4 %).

Sans surprise, c’est dans les grandes métropoles que les perspectives d’embauches sont le plus souvent envisagées, plus précisément au niveau de l’arc atlantique et du Sud-Est.

Néanmoins, beaucoup d’employeurs ont du mal à recruter. Ainsi, des difficultés sont observées dans 44,4 % des projets de recrutement en 2018 ; un chiffre en hausse par rapport à 2017 (37,5 %), notamment dans les secteurs où le besoin d’embauche est important, c’est-à-dire dans la construction et l’industrie.


Source : Pôle emploi : Enquête 2018 « Besoins en main-d’oeuvre des entreprises (BMO) ».
Sur le même thème