En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisations. En savoir plus.
Fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur
 
 
25/04/2018
Rédaction 
Forme 
Territoires 
Fondation 

Hauts-de-France : les entrepreneurs épanouis dans leur travail malgré la surcharge de travail

Dans les Hauts-de-France, 95 % des entrepreneurs sont satisfaits de leur travail malgré un stress important.
La Fondation d’entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur a publié son dernier baromètre sur la forme des dirigeants des petites et moyennes entreprises des Hauts-de-France. D’après les résultats de l’étude, les entrepreneurs de la région se sentent en bonne santé et épanouis dans leur travail, malgré le stress.

La surcharge de travail, premier facteur de stress

Dans les Hauts-de-France, 1 dirigeant sur 10 déclare souffrir du stress de façon permanente. La première cause de stress concerne la surcharge de travail (56 %), soit une hausse de 4 points par rapport à l’année dernière. La deuxième source de stress est liée au manque de trésorerie, citée par 55 % des sondés.

Les dirigeants des Hauts-de-France sont moins nombreux à évoquer les incertitudes sur l’activité de l’entreprise (43 % contre 34 % en 2017). A l’échelle nationale, ces inquiétudes sont pourtant citées par 51 % des dirigeants. De même, les entrepreneurs des Hauts-de-France se sentent moins « sous pression » que les dirigeants exerçant dans le reste du pays (19 % contre 27 %).

Pour 87 % des entrepreneurs de la région, le meilleur moyen de rester en forme est de passer des moments de détente en famille. 45 % d’entre eux n’arrivent pas à préserver un bon équilibre entre vie professionnelle et personnelle (contre 49 % au national).


Une bonne santé malgré des troubles physiques

La majorité des entrepreneurs des Hauts-de-France se sentent en bonne santé (97 %). Toutefois, 1 dirigeant sur 10 a été arrêté par son médecin au cours des 12 derniers mois.

Au travail, les entrepreneurs de la région ont tendance à adopter de mauvaises postures physiques, c’est d’ailleurs la première cause de leurs troubles physiques (55 % ; +4 points), suivi du manque de temps pour réaliser toutes leurs tâches (39 %). Les incertitudes sur l’activité et les problèmes financiers ont moins d’incidence sur leur forme physique (-6 et -5 points vs. 2017).

Les principales affections physiques ressenties par les dirigeants sont le mal de dos (50 % ; + 9 points), les douleurs articulaires (46 % ; + 5 points) et les migraines (27 %). A noter que les troubles oculaires sont deux fois plus cités que l’année dernière (26 % contre 12 % en 2017).

Des entrepreneurs satisfaits et confiants en l’avenir

Par rapport à l’année dernière, les entrepreneurs des Hauts-de-France sont plus confiants face à l’avenir. Ainsi, 94 % sont confiants pour leur situation personnelle (+5 points), 85 % pour le futur de leur entreprise (+2 points) et 90 % pour la situation financière de leur foyer (+7 points).

D’autre part, l’ensemble des dirigeants de la région sont satisfaits de leur travail (95 %), notamment grâce à leur capacité d’innovation (84 %), leur créativité (82 %) et l’intérêt pour leur métier (84 %).

Voir l’étude nationale : https://fondation-entrepreneurs.mma/etude-sante-dirigeant-entreprise-2018.htm


Sur le même thème