En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisations. En savoir plus.
Fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur
 
 
11/05/2018
Catherine Briffaut 
Forme 

Manger en pleine conscience pour être un entrepreneur en forme

Manger en pleine conscience, c’est prendre son temps, et porter une attention particulière à son assiette. Analyse de notre expert en nutrition.
Une attention, dénuée de tout jugement sur le moment présent, en l’occurrence l’acte de manger, permet de retrouver le plaisir des aliments, et d’éviter les automatismes qui nous mènent à la « malbouffe » ou au surpoids.

Lorsque je mange en pleine conscience :

  • Je prends le temps d’être à l’écoute de mon corps et de mes sens.
  • Je constate que :
- je ressens plus de plaisir et moins de stress,
- je mange la juste quantité,
- je me sens plus en forme.

Pour manger la juste quantité :

  • Attendre d’avoir faim pour manger.
  • Si possible, changer de lieu (éviter de manger sur son bureau).
  • Consacrer du temps au repas.
  • Ne pas être déconcentré par des activités comme la télévision, les écrans ou la lecture.
  • Être attentif aux aliments.
  • Boire un verre d’eau avant le repas, car la soif peut être interprétée comme de la faim.
Pratiquer la méditation (informelle, comme manger), c’est être attentif aux changements et ne pas rechercher un résultat, une performance.

En pratique : dégustation du chocolat en pleine conscience :

LA VISION : Commencer par manger le chocolat avec les yeux.
Couleur : marron bleuté / orangé / peu ou très foncé…
Aspect : lisse / rugueux / poudré / motifs…
Forme : carré / régulier ou irrégulier...

LES SENSATIONS TACTILES : Passer votre doigt sur le chocolat.
Texture : lisse / râpeux / fondant /collant...
Température : froid / température ambiante / chaud...

L’OLFACTION
: Sans mettre dans la bouche, sentir le chocolat pour distinguer les différentes notes olfactives.

LE GOÛT : Mettre 1/3 du carré de chocolat en bouche. Identifier les goûts du chocolat (salé, sucré, acide, amer) et évaluer leur intensité.

LES SENSATIONS TACTILES EN BOUCHE
: Reprendre un autre tiers de carré de chocolat et apprécier les sensations en bouche (texture, température…).

LA RÉTRO-OLFACTION : Prendre le dernier tiers du carré, le mettre sur sa langue et le laisser atteindre la température de votre bouche. Croquer ensuite 2-3 fois.

La plupart des composés aromatiques du chocolat sont « emprisonnés » dans le beurre de cacao. En fondant, le chocolat laissera s'exhaler les composantes volatiles.

Prendre de l’air par la bouche et expirer doucement par le nez, bouche fermée.
Ressentir l’instant présent.
 
Catherine Briffaut est diétiticienne-nutritionniste et hypnothérapeute. Elle est également professeur de biologie spécialisée en nutrition à Paris VII et l'Ecole normale supérieure de la rue d'Ulm. Depuis septembre 2017, elle anime des ateliers nutrition au sein de la Fondation d'entreprise MMA.
 

Sur le même thème