En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisations. En savoir plus.
Fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur
 
 
18/05/2018
André Letowski 
Finance 

En 2017, 14Md€ ont été investis par le capital risque dans 2 142 entreprises

2017 a été une bonne année pour le capital-risque, tant dans les levées de fonds, les investissements et la progression du nombre d’entreprises bénéficiaires ; le capital innovation, quoique modeste dans les fonds investis, connait une nette progression en montants investis et en entreprises bénéficiaires.
16,5 Md€ d’épargne levée en 2017 (vs 14,7 en 2016, soit +13%) seront injectés au cours des 5 prochaines années majoritairement dans l’économie française ; en moyenne les fonds levés avaient été de 6,9Md€ entre 2007 et 2013 et de 11,5Md€ entre 2014 et 2016.
Au fil du temps, les levées de fonds ont beaucoup évolué : plutôt proches de 2017 en 2016, elles étaient bien moins importantes auparavant, notamment dans les années 2009-2013, alors que les véhicules pour lever les fonds n’étaient pas trop éloignés en nombre :

On constate une présence renforcée des investisseurs français et une forte hausse du capital-innovation (+56% par rapport à 2016).
Les fonds proviennent de fonds de fonds (24% des fonds et hausse de 40% vs 2016), de compagnie d’assurances (20% et +8%), de family offices (14% et +10%), du secteur public (11% et +49%), de caisses de retraite (10% et -10%), de banques (9% et +9%), d’industriels (6% et +177%) et de fonds souverains (6% et -38%).
En moyenne annuelle sur 10 ans, les 2/3 proviennent d’investisseurs français, 24% de l’UE et 15% d’autres pays. En 2017, 10,367Md€ viennent de France (vs 8,156Md€ en 2016).

En termes d’affectation, 55% sont dévolus au capital transmission (-1%) pour 342 entreprises, 29% au capital développement (+29%) pour 932 entreprises et 16% au capital innovation (+56%) pour 847 entreprises.

14,3 Md€ ont été investis dans 2 142 entreprises (vs 12,4Md ou + 15% et 1 893 entreprises en 2016) et un désinvestissement dans 1 500 entreprises (vs 1 400 en 2016).
81% le sont en France. 54% des entreprises bénéficiaires l’ont été en Île-de-France.
57% des montants investis le sont dans des entreprises qui ont ouvert leur capital pour la première fois en 2017, alors que 43% sont des réinvestissements.
72% des bénéficiaires sont des PME et des start-up, 26% des ETI.

1767 entreprises (+15% au regard de 2016) ont reçu 2 Mds€ (tickets inférieur à 5 M€), et 375 entreprises (+5%) ont reçu 12,3 Mds€ (tickets supérieur à 5M€).
En capital innovation, 847 entreprises ont été bénéficiaires (+34% vs 2016), notamment dans des montants inférieurs à 5M€ (94% d’entre elles).
En capital développement, 773 entreprises ont reçu moins de 5M€ (31% des fonds attribués), 114 entre 5 et 15M€ (31% des fonds attribués) et 45 entreprises davantage (41% des fonds attribués); La baisse de 18% des montants investis en capital-développement s’explique par la baisse des tickets supérieurs à 30 M€, alors que le nombre d’entreprises bénéficiaires est stable avec 932 entreprises.
En capital transmission, les opérations de taille importante expliquent la forte progression des montants investis en capital-transmission en 2017.

1 508 entreprises ont été cédées : 823 en capital développement (38% des montants désinvestis), 341 en capital transmission (55% des montants) et 333 en capital innovation (7% des montants).

Si nous observons les évolutions depuis 2007 en termes de montants investis, le capital développement a connu entre 2014 et 2016 une situation proche de 2017, alors que le capital innovation et le capital transmission ont nettement progressé pour ces mêmes périodes :



Le nombre d’entreprises bénéficiaires, stable entre 2007 et 2015 a ensuite nettement cru, notamment à nouveau en capital innovation et en capital transmission :

Les activités 2017 des business angels
509 opérations dont 340 pour un 1er tour et 169 pour un refinancement, avec un total de 48M€ d’investissements (dont 31 en 1er tour), pour large partie dans l’informatique et le numérique (38% des investissements et 42% des entreprises).
La hausse des investissements est portée par les tailles de tickets inférieurs à 200 K€ : 65% des opérations (+46% en bénéficiaires vs 2016), 31% des investissements (+55%).


"2017, ACTIVITÉ DES ACTEURS FRANÇAIS DU CAPITAL-INVESTISSEMENT, 28 éme édition", France Invest, Grant Thornton, avril 2018
L’étude est réalisée à partir des informations déclarées par les membres de France Invest via une plateforme de collecte de données européenne (European Data Cooperative), et auditées par Grant Thornton, ce qui permet d’assurer l’exhaustivité et la robustesse des statistiques publiées.
Un taux de réponse de 94% pour 2017 (259 répondants / 276 membres interrogés contre 91% en 2016).




 
André Letowski est expert en entrepreneuriat, en petites et très petites entreprises. Il publie une note mensuelle regroupant une sélection brute ou retravaillée et commentée des corpus statistiques français, des enquêtes et publications concernant le domaine des TPE, PE et PME.




Sur le même thème