En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisations. En savoir plus.
Fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur
 
 
25/07/2018
Rédaction 
Veille 

Les entrepreneurs prennent-ils des vacances ?

Bien loin des clichés, 89 % des entrepreneurs prennent des congés en été.
Wity, un cabinet d’expertise-comptable, droit et stratégie et Qapa.fr, agence d’intérim en ligne, ont réalisé un sondage entre le 29 avril et le 12 juin 2018 auprès de 135.000 entreprises françaises au sujet des vacances.

Selon, le sondage, près de 9 entrepreneurs sur 10 prennent des congés l’été et 68 % au mois d’août. En revanche, peu prennent de longues vacances puisque seulement 35 % partent en vacances 3 semaines ou plus, les autres ne prenant généralement que 2 semaines. Les vacances étant pour eux synonymes de moments à partager avec leurs proches, ils sont 40 % à partir en couple, 37 % à emmener également leur famille proche (enfants, parents) avec eux et 25 % à profiter de leurs amis durant leurs congés.

Quant à leurs activités, 72 % des chefs d’entreprises sont adeptes du « farniente » et passent leurs vacances à bronzer au bord de la mer ou de la piscine. Ils citent également les visites culturelles
(58 %), le sport (48 %) ou encore les barbecues avec des amis (43 %).

D’autre part, ils préfèrent partir à l’étranger en vacances, même s’ils ne vont pas bien loin : en effet,
68 % restent en Europe et pour ceux qui ne sortent pas de l’Hexagone, la destination phare est la côte Atlantique (36 %).

Cependant, pour eux, « détente » ne semble pas rimer avec « déconnexion » puisque seulement 8 % décrochent totalement de leur travail durant leurs vacances. Aussi, 45 % avouent consulter leur boîte mail mais plus de la moitié assurent qu’ils ne joindront pas leur équipe pour autant. Ainsi, au moins une fois pendant leur période de congés, ils consultent leur messagerie professionnelle (79 %) et leur banque en ligne (55 %), voire des plateformes de gestion de l’activité (25 %) ou de l’organisation du travail (17 %).

Et quand il s’agit de retourner au travail, 88 % se déclarent contents de reprendre leur activité ce qui est un gage de la qualité de vie au travail qu’ils ont.

Sur le même thème