En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisations. En savoir plus.
Fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur
 
 
29/10/2018
Rédaction 
Business 

ICO et cryptomonnaie

Depuis le lancement du bitcoin en 2009, le marché des cryptomonnaies s’est inexorablement développé. Basé sur ces monnaies virtuelles, les ICO séduisent de plus en plus les start-ups françaises.
Une ICO (Initial Coin Offering) est une méthode de levée de fonds permettant de financer un projet via l'émission d'actifs numériques pouvant être échangés contre des cryptomonnaies.

Lors de cette levée de fonds, des actifs numériques appelés « tokens » (jetons) sont émis par l’organisation qui est à l’origine de l’ICO, et peuvent être acquis par quiconque en échange de cryptomonnaie. Ils sont vendables et achetables via des plateforme d’échange à taux variable selon l’offre et la demande.

La cryptomonnaie, ou monnaie virtuelle, est échangeable entre particuliers sur les réseaux internet. On peut parler de monnaie alternative car elles n’ont pas de cours légal dans aucun pays. Les transactions sont cryptées de manière à ce que personne ne puisse avoir la maîtrise du système. La cryptomonnaie la plus connue est le bitcoin mais il en existe plus de 1 600 dont beaucoup ont déjà disparu. On dénombre aujourd’hui plus de 220 000 transactions par jour sur la blockchain Bitcoin.

Pour l’entreprise, l’ICO permet une levée de fond rapide tout en gardant le contrôle de son entreprise car l’investisseur ne devient pas actionnaire et ne participe pas aux assemblées générales.

En 2017, 1 ou 2 ICO étaient organisées par semaine dans le monde, et plus de 4 milliards de dollars ont été levés.
Sur le même thème