En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisations. En savoir plus.
Fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur
 
 
09/11/2018
Rédaction 
Ailleurs 

L’entrepreneuriat au service du climat

De plus en plus d’entrepreneurs s’impliquent pour agir en faveur de la planète.
Que ce soit en lançant une start-up (entrepreneuriat) ou un projet au sein de son entreprise (intrapreneuriat), de plus en plus d’entrepreneurs s’impliquent pour agir en faveur de la planète.

En octobre, le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) a publié un rapport spécial consacré aux impacts d’un réchauffement climatique de 1,5 degré et aux émissions de gaz à effet de serre. Ce rapport s’intéresse à l’objectif de l’Accord de Paris de limiter la hausse de température de la planète à 1,5 degré commandé par la COP21.

Il confirme que le climat mondial s’est réchauffé de 1°C en moyenne par rapport à l’ère préindustrielle. Les conséquences d’un réchauffement de 1,5 degré sont sans équivoque : hausse du niveau de mer, fonte des glaces, atteinte à la santé, raréfaction des ressources d’eau, extinction des espèces animales ou encore appauvrissement de la population. Cette liste est non exhaustive.

Il est encore possible de limiter ce réchauffement global en agissant à tous les niveaux. L’Etat impulse le mouvement en fixant entre autre l’objectif neutralité carbone à horizon 2050. De plus en plus d’investisseurs se tournent vers les entreprises RSE, pour investir avec leurs fonds propres dans des innovations au bénéfice de notre planète et de son futur.

De leur côté, les entrepreneurs et les intrapreneurs prennent peu à peu conscience du danger et se mobilisent. De nombreuses startups, PME, ETI, s’engagent pour le climat pour participer aux enjeux climatiques et aux défis sociétaux. Cette nouvelle génération d’entreprises innovantes participe à cette révolution avec des projets tels que cartographier des terrains agricoles avec des drone pour analyser les terres, le covoiturage, la bioénergie, le chauffage intelligent ou encore le zéro gâchis. La liste est longue et nous n’en sommes qu’au début de cette prise de conscience.
Sur le même thème