En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisations. En savoir plus.
Fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur
 
 
14/11/2018
Rédaction 
Etudes 

Des entrepreneurs moins confiants en leur territoire malgré un attachement toujours fort

84 % des entrepreneurs sont attachés à leur territoire selon une étude de la Fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur.
Pour connaître l’attractivité des territoires pour entreprendre, la Fondation MMA des Entrepreneurs du Futur a interrogé, pour la seconde année consécutive, les dirigeants de TPE et PME.

84 % des entrepreneurs disent être attachés à leur territoire (dont 37 % « très attachés »). Les raisons de cet attachement sont avant tout personnelles (54 %) mais également liées au dynamisme économique (42 %).




32 % disent que leur attachement au territoire s’est renforcé depuis le début de leur activité entrepreneuriale. Cela a pour conséquence un fort niveau d’implication de la part des entrepreneurs au niveau local : 1 entrepreneur sur 2 (48 %) déclare s’être déjà investi au niveau local.
 


Par ailleurs, les deux tiers estiment qu’ils auraient pu développer leur activité sur un autre territoire, soit une progression de 6 points sur 12 mois. Cet attachement moins fort au territoire s’explique avant tout par une moins bonne perception des principaux atouts de ces territoires, que ce soit le cadre de vie (76 % ; -9 pts), la situation géographique par rapport au marché (71% ; -5 pts), le personnel qualifié (57 % ; -5 pts), le dynamisme économique (57 % ; -7 pts) ou les infrastructures (50 % ; -11 pts).

Bien que la majorité des entrepreneurs estiment que le territoire où est implantée leur entreprise est économiquement dynamique (69 %), 66 % déclarent éprouver des difficultés à trouver des salariés pour les postes recherchés sur leur région. C’est surtout le cas chez les petits exploitants agricoles (80 %) et les artisans (77 %). 40 % des entrepreneurs jugent le contexte économique moins propice à la création d’entreprise qu’il y a 12 mois.




D’autre part, 61 % des entrepreneurs sont confiants en l’économie de leur région pour les deux prochaines années (-5 points) et 71 % en l’activité de leur entreprise. C’est surtout le cas des manager de PME et des entrepreneurs exerçants dans le secteur médical avec respectivement 77 % et 72 % de confiance. A contrario, les petits exploitants agricoles sont les moins confiants envers leur activité (43 %) et les petits artisans sont les moins optimistes concernant l’économie de la région (46 %).

Enfin, dans 10 ans, 63 % des entrepreneurs pensent continuer de travailler sur le même territoire et 57 % s’imaginent exercer la même activité.

Sur le même thème