En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisations. En savoir plus.
Fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur
 
 
25/05/2017
Lucie Pascutto 
Mindfulness 
Forme 

La mindfulness sera au 21e siècle ce que le fitness a été au 20e siècle

Le 21e siècle sera-t-il celui de la méditation de pleine conscience ? Pour Lucie Pascutto, fondatrice et CEO de Mindful Attitude, la réponse est oui. Pour cette instructrice mindfulness et sophrologue de formation, la pleine conscience est une réponse à un besoin. Interview !
Lucie Pascutto est la fondatrice de l’application mobile Mindful Attitude qui propose gratuitement des séances de méditation en pleine conscience aux dirigeants d’entreprise.

La mindfulness est-elle une simple tendance ou un vrai changement ?


L’engouement médiatique pour la méditation ces derniers temps amène souvent les gens à me demander s’il s’agit d’une mode. Ma réponse ? Nous sommes bien loin d’une simple tendance ! La mindfulness va être au 21e siècle ce que le fitness a été au 20e siècle. Au début du 20e siècle, la révolution industrielle nous a sorti des champs pour nous installer derrière des bureaux. Or notre corps étant faits pour bouger. Nous avons donc pallié cette sédentarisation grâce à la remise en forme.

C’est ainsi que le fitness est né dans les années 1960. Une activité aujourd’hui ancrée dans notre culture occidentale. Mais si je vous avais parlé de vélo d’appartement et de footing il y a cinquante ans, vous m’auriez certainement ri au nez.

La méditation est-elle le sport de l’esprit ? En a-t-on vraiment besoin ?


Bouger son corps est un besoin vital pour remédier à notre mode de vie sédentaire. Tout comme la méditation devient nécessaire à notre équilibre en réponse à notre rythme de vie surconnecté. Le 21e siècle va être marqué par la révolution numérique. Internet et les smartphones ne sont qu’un début. Nous sommes désormais connectés en permanence les uns aux autres… Et de moins en moins connectés à nous-mêmes.

Nous faisons aujourd’hui plus confiance à notre montre connectée pour nous dire si nous avons bien dormi, qu’au ressenti de notre propre corps. L’idée n’est pas de savoir si c’est bien ou mal. Mais simplement d’observer comment nous sommes, à nouveau, en train de nous adapter pour assurer notre survie. Ce monde du « toujours plus, toujours plus vite » fait émerger le stress comme un fléau majeur du 21e siècle.

La méditation modifie l’activité cérébrale. Elle agit sur notre cerveau comme le sport agit sur nos muscles.
Lucie Pascutto

Quel est le risque si nous ne faisons rien ?


Nous sommes en alerte rouge permanente. Les emails, les embouteillages, les enfants à déposer à l’heure à l’école, etc. Autant de petits stress du quotidien qui, mis bout à bout, nous amènent à la surchauffe émotionnelle. Mais la bonne nouvelle, c’est que la méditation nous permet de réguler notre stress. Nous parlons là d’une discipline vieille de 2000 ans, et non d’une nouvelle activité branchée !

Grâce aux neurosciences, nos esprits cartésiens peuvent désormais être rassurés sur l’efficacité prouvée des bienfaits de la méditation. La méditation modifie l’activité cérébrale. Elle agit sur notre cerveau comme le sport agit sur nos muscles. Se recentrer sur soi-même, apprendre à s’écouter, se poser dans l’instant présent, sont autant de capacités essentielles à notre équilibre dans le monde actuel.

La pratique de la méditation en pleine conscience est relativement jeune en Occident lorsqu’on la compare aux pays asiatiques…


Oui. En Asie la méditation fait partie de la culture. En occident, les travaux du Dr Jon Kabat-Zinn ont grandement contribué à occidentaliser la méditation de pleine conscience (mindfulness). Ils ont rendu cette pratique adaptée à notre mode de vie. Après le secteur médical et éducatif, il aura fallu peu de temps au monde des affaires pour s’y mettre.

Aux Etats-Unis, de nombreuses entreprises ont intégré la mindfulness au cœur de leur organisation. Google en est un des pionniers. Son programme Search Inside Yourself lancé en 2007 a déjà initié plus de 2 000 salariés à la mindfulness.


Où en est la mindfulness en Europe ? Et en France ?


L’Europe n’est pas en reste depuis quelques années, et notamment la France. Chez nous, des entreprises comme MMA, Axa, Maif, Sodexo mais également des PME ou des entreprises industrielles, ont adopté la mindfulness. Nous sommes aux prémices du développement de la mindfulness en France.

Un développement qui va s’accélérer et s’intensifier dans les années à venir. De nouvelles applis mobiles dédiées à la méditation viennent régulièrement enrichir le catalogue des stores. Le premier Bar à Méditation a ouvert ses portes à Paris début 2017. Les ateliers de méditation remplacent désormais les cours de cuisine lors des séminaires d’entreprise… Bref, dans 10 ans, méditer sera aussi commun que faire son footing !

Découvrir l'application :

google playapp storeapplication web

 
Avant de fonder Mindful Attitude pour accompagner les décideurs et les entreprises à cultiver la mindfulness, Lucie Pascutto a évolué pendant 10 ans au sein de start-ups et de grandes organisations, lui conférant une connaissance pointue des enjeux et problématiques de l’entreprise. Lucie est instructeur MBCT certifiée par Oxford Mindfulness Center, Oxford University (UK) et sophrologue certifiée par l’Ecole Française de Sophrologie Dynamique.
 

Sur le même thème