En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisations. En savoir plus.
Fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur
 
 
04/01/2019
Lucie Pascutto 
Mindfulness 
Gestion 

Vaut-il mieux méditer assis ou allongé ?

Au bureau, à la maison, dans les transports… La méditation de pleine conscience se pratique où et quand vous voulez. Seules quelques conditions doivent être réunies pour une séance de méditation optimale. Il en est de même pour la posture à adopter en méditation : à priori aucune règle préconçue, juste quelques recommandations. Découvrez lesquelles.
Méditer assis ou méditer allongé : quelle est la meilleure posture à adopter pour méditer en pleine conscience ? C’est sûrement l’une des premières questions qui vous vient à l’esprit lorsque vous pensez méditation. D’autant plus si vous envisagez de méditer au bureau, avant un rendez-vous important ou une réunion.

Méditer assis : la posture la plus adaptée

Lorsque vous méditez assis voici nos deux principaux conseils :
  • Essayez d’être confortablement installé : ni trop tendu, ni trop relâché
  • Cette posture assise doit vous permettre de rester attentif à votre environnement pendant que vous méditez
Pour beaucoup de pratiquants, débutants comme experts, la meilleure façon de combiner efficacement attention et relâchement est la position assise. Il n’y a bien sûr aucune obligation de vous asseoir en tailleur. Ni même par terre et encore moins en lotus. Car vous n’êtes pas un moine tibétain ou un yogi confirmé… Et rappelez-vous : la méditation de pleine conscience n’impose aucune règle.

Choisissez simplement une position dans laquelle vous serez confortable : assis sur une chaise, sur un tabouret ou sur un coussin si vous souhaitez être proche du sol.

Si vous prenez une assise sans dossier, le fait de conserver le dos droit peut réveiller quelques tensions dans la nuque ou dans le bas du dos. Surtout si vous méditez longtemps. Acceptez ces douleurs et tensions, elles font aussi partie de l’exercice.

Quelques conseils pour bien méditer assis sur une chaise :
  • Gardez les pieds bien à plat sur le sol et les jambes légèrement écartées. N’hésitez pas à retirer vos chaussures, notamment si vous portez des talons.
  • Votre tête doit être relevée, comme tenue par un fil invisible qui la tire vers le haut, et votre dos droit tout en conservant vos courbures naturelles
  • Concernant vos mains et bras, là aussi faites comme vous voulez du moment que vous êtes confortable : posez vos mains sur les cuisses, les genoux ou sur l’aine ou gardez vos bras le long du corps. Évitez cependant de croiser les mains ou les bras pour ne pas créer d’autres tensions inutiles.
Ce qui est intéressant avec la méditation assise c’est qu’elle se pratique quasiment partout et dans tous les contextes : dans une salle de d’attente, dans le bus, au bureau, etc.

Méditer allongé : une posture idéale pour certaines séances de méditation

En position allongée, le corps a naturellement tendance à se décontracter. Ce qui peut vous amener à l’endormissement. S’endormir pendant une séance de méditation n’est pas grave.

Acceptez l’endormissement s’il se présente. Cependant, méditer en posture allongée n’est pas la position la plus adaptée si vous méditez sur votre lieu de travail.

En effet, la méditation de pleine conscience n’est absolument pas une forme de sommeil. Bien au contraire, c’est un exercice qui favorise le développement de la concentration et de l’attention.

La méditation en position allongée présente tout de même quelques avantages comme la stabilité, la symétrie du corps et l’absence de tension. Elle est particulièrement adaptée pour certaines séances de méditation guidée, qu’il sera dans ce cas plus approprié de réaliser chez soi.

Méditer allongé est intéressant aussi pour l’exercice du scan corporel. En effet, en ayant votre corps au contact direct du sol, d’un matelas ou d’un tapis, vous serez plus à même de passer en revue chaque partie de votre corps. Et vous interroger sur les sensations que vous ressentez, de vos pieds jusqu’au sommet de votre crâne.

Pendant une séance de méditation allongée sur le dos, vous pouvez glissez sous vos genoux un coussin. Vous mettrez ainsi vos jambes et votre dos au repos et réduirez la cambrure lombaire.

La méditation de pleine conscience est un bon entrainement pour favoriser l’endormissement. Ainsi, quand l’heure du coucher arrive, méditer dans son lit, allongé donc, est sans aucun doute la position la plus confortable.

Assis, allongé, en fonction du lieu et du moment : quelle que soit la posture choisie, votre séance de méditation sera efficace à la condition de respecter un principe : être confortablement et dignement installé !

Découvrez l’application mobile gratuite Mindful Attitude :


Découvrir l'application :

google playapp storeapplication web
 
Avant de fonder Mindful Attitude pour accompagner les décideurs et les entreprises à cultiver la mindfulness, Lucie Pascutto a évolué pendant 10 ans au sein de start-ups et de grandes organisations, lui conférant une connaissance pointue des enjeux et problématiques de l’entreprise. Lucie est instructeur MBCT certifiée par Oxford Mindfulness Center, Oxford University (UK) et sophrologue certifiée par l’Ecole Française de Sophrologie Dynamique.
 

Sur le même thème