En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisations. En savoir plus.
Fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur
 
 
31/01/2019
Rédaction 
Ailleurs 

Les entreprises françaises soucieuses du « Made in France »

Le made in France commence à devenir un véritable critère de choix des fournisseurs pour les services achats des entreprises.
Selon une étude annuelle d’AgileBuyer et du Conseil national des achats, 53 % des acheteurs affirment considérer la fabrication française dans l’attribution d’un marché, alors qu’ils n’étaient que 31 % en 2017.

Le Made in France est devenu une marque de fabrique. C’est pourquoi les industriels fabriquant de longue date dans l'Hexagone ont aujourd'hui tout intérêt à afficher davantage ce qu'ils faisaient déjà sans le dire.

Le phénomène du pro « made in France » touche tous les secteurs d’activité. Cependant, les résultats d’une branche d’activité à l’autre marquent un écart certain. Ainsi, dans le secteur de l’hôtellerie et de la restauration, 78 % des acheteurs favorisent les produits fabriqués en France et 64 % dans la mode ou le luxe. En revanche, dans d’autres branches dont la production est internationalisée et localisée à l’étranger, le Made in France n’est pas un critère d’attribution du business à l’image de l’automobile par exemple (32 %).

Au global, 68 % des acheteurs estime que le Made in France ne représente pas une contrainte particulière en termes d’achats. Seuls 10 % estiment qu’acheter du « made in France » est plus cher.
Sur le même thème