En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisations. En savoir plus.
Fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur
 
 
26/02/2019
André Letowski 
Ailleurs 

45% des e-commerçants sont implantés dans les communes de moins de 20 000 habitants

83 % des e-commerçants sont rentables ou à l’équilibre en 2018.
Ils gèrent le plus souvent à la fois un site E-commerce et un magasin traditionnel.

Les résultats clés de 2018. 

- 83 % des sites E-commerce sont rentables ou à l’équilibre ; 80 % des commerçants traditionnels qui disposent également d’un site de vente en ligne constatent un impact positif du web sur les visites et les ventes en magasin.

- 45 % des e-commerçants sont implantés dans les communes de moins de 20 000 habitants.

- 9 800 postes créés partout en France; 13 500 créations de postes en prévision pour 2019, soit 10% des créations d’emplois marchands prévues en France pour 2019.

83 % des e-commerçants sont rentables ou à l’équilibre en 2018; la proportion des sites rentables en 2017 était de 33 % puis 53 % en 2018.

Dans le cadre du e-commerce BtoB, 87% des sites des PME sont rentables. Cette croissance devrait encore se renforcer dans les prochains mois sur un marché qui avoisinera les 200 Md€ à l’horizon 2020, soit plus de 2 fois le marché actuel du BtoC en France (Insee, 2018).

⇒ 80 % des entreprises qui gèrent à la fois un site E-commerce et un magasin traditionnel constatent un impact positif de leurs sites sur leurs boutiques physiques. Cet impact est en très nette progression et atteint les 80 % en 2018 (56 % en 2016 et 65 % en 2017).

L’influence du e-commerce sur le magasin physique se fait à plusieurs niveaux : 79 % des commerçants observent une augmentation de la fréquentation en magasins après consultation du site. Conséquence de ce comportement, 60 % des PME interrogées constatent une progression de plus de 10 % du chiffre d’affaires en point de vente physique à la suite du lancement de leur site.

L’enquête montre que les sites e-commerce permettent d’élargir immédiatement les zones de chalandise, non seulement de manière locale mais aussi à l’international. Les résultats sont significatifs, les e-commerçants exportent 5 fois plus que la moyenne des entreprises françaises.

16 % des e-commerçants ont réalisé l’embauche d’au moins un salarié en 2018. Un chiffre relativement stable sur les deux dernières années puisque cette proportion était de 18 % en 2017 et 17 % en 2016.
En moyenne les e-commerçants ont recruté 1,44 collaborateurs ETP en 2018, avec plus de 42 600 sites en France réalisant un CA annuel compris entre 100K€ et 10M€.

- On peut estimer que le E-commerce a généré plus de 9 600 emplois en 2018. 23 % déclarent vouloir recruter en 2019, soit une estimation de 13 500 emplois (près de 10 % des 133 000 emplois prévus par la projection INSEE banque de France). Les projets de recrutement concernent principalement des profils de candidats dotés de compétences pointues : experts du commerce et du marketing (43 %) alors que les métiers en lien avec les renforts logistiques (la gestion des entrepôts ou la préparation de commande) sont nettement moins représentés (26 %).

Ce contexte favorable peut expliquer l’augmentation de taille des sociétés du e-commerce : la part des sociétés de plus de 5 salariés a triplé en trois ans en passant de 12 à 25 %.

⇒ 45 % des e-commerçants sont implantés dans les communes de moins de 20 000 habitants. Capable de trouver un modèle économique rentable, ces PME sont en mesure de poursuivre et développer leur activité et d’être générateurs d’emplois tout en dynamisant le commerce traditionnel.

" Démographie des EPCI : la croissance se concentre dans et au plus près des métropoles ", Insee Première N° 1729, janvier 2019. La méthodologie, le processus de collecte et de traitement des informations ainsi que les résultats chiffrés ont été audités et validés par Ernst & Young en janvier 2019. Les emplois créés : estimation Oxatis calculée à partir du nombre de sites e-commerce 2016, 2017 et 2018 déclarés par la FEVAD (calculés à partir des données communiquées par le panel des plateformes sécurisées de paiement ICE / FEVAD) d’une part, et des données de l’étude (pourcentage d’e-commerçants ayant embauché en 2018, nombre d’embauches par site en 2018 et prévisions 2019) d’autre part.

 
André Letowski est expert en entrepreneuriat, en petites et très petites entreprises. Il publie une note mensuelle regroupant une sélection brute ou retravaillée et commentée des corpus statistiques français, des enquêtes et publications concernant le domaine des TPE, PE et PME.




Sur le même thème