En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisations. En savoir plus.
Fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur
 
 
11/03/2019
Rédaction 
Emploi 

L’index de l’égalité salariale femmes-hommes

Depuis le 1er mars, un index a été mis en place pour lutter contre les inégalités de salaires.
Le principe de travail égal = salaire égal est dans la loi depuis 46 ans, mais à ce jour, il existe encore un écart de 9 % entre femmes et hommes. L’écart se creuse pour les salaires des cadres, dépassant 26 %.

Désormais, les entreprises devront justifier les salaires en remplissant un index. Cet index prend en compte 5 critères associés à des points :
• La suppression des écarts de salaire entre les femmes et les hommes – 40 points
• La même chance d’avoir une augmentation pour les femmes que pour les hommes - 20 points
• La même chance d’obtenir une promotion pour les femmes que pour les hommes - 15 points
• Toutes les salariées augmentées à leur retour de congé maternité, dès lors que des augmentations ont été données en leur absence - 15 points
• Au moins quatre femmes ou hommes dans les 10 plus hautes rémunérations - 10 points
 
Cet index se matérialise par un score sur 100. Chaque année, les entreprises de plus de 50 salariés devront publier sur Internet la note obtenue. Si le score est inférieur à 75 points, elles auront 3 ans pour se mettre en légalité ou seront sanctionnées financièrement jusqu’à 1 % de leur masse salariale.

Mise en application depuis le 1er mars, cette obligation concerne pour le moment les entreprises de plus de 1 000 salariés. En septembre, les entreprises de 250 à 1 000 salariés seront concernées et enfin les plus petites structures auront jusqu’au 1er mars 2020 pour se mettre en conformité.
Sur le même thème