En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisations. En savoir plus.
Fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur
 
 
02/04/2019
Lucie Pascutto 
Mindfulness 
Business 

Quelle différence entre méditation et sophrologie ?

Bien que possédant des points communs, la sophrologie et la mindfulness, ou pleine conscience sont différentes. Alors que la première s’appuie notamment sur de la visualisation, la seconde place le méditant dans une simple situation d’observation. Explications.

Qu’est-ce que la sophrologie ?

Inventée dans les années 1960 par Alfonso Caycedo, un neuropsychiatre qui étudiait l’hypnose et le yoga, la sophrologie est une synthèse de techniques orientales et de relaxation occidentale. C’est une approche personnelle permettant de trouver des ressources en soi-même, de les développer et de les adapter à des besoins et objectifs. Elle est essentiellement pratiquée en Espagne et en France.

Appliquée dans différents domaines comme la santé, le sport ou le monde de l’entreprise, la sophrologie aide à développer une conscience sereine. Pour cela, elle se base sur un entraînement personnel construit autour de techniques de relaxation et de prise de conscience du corps et de l’esprit.

Qu’est ce que la méditation de pleine conscience ?

La mindfulness (ou pleine conscience en français), est une aptitude naturelle qui consiste à porter notre attention sur l’instant présent et à accueillir, avec curiosité et sans jugement, toutes les pensées, sensations et émotions qui se présentent. Inscrite en nous dès le plus jeune âge, nous avons tendance à la mette de côté à l’âge adulte.

La mindfulness se cultive notamment par le biais de la méditation. On pourrait alors la comparer à une forme d’entraînement mental.

« La mindfulness sera au 21e siècle ce que le fitness a été au 20e siècle »
Lucie Pascutto

La méditation entraîne l'esprit à se libérer du flot de pensées pour se concentrer sur le moment présent. Mais pas seulement.

En effet, de récentes études de neurosciences menées sur la méditation de pleine conscience montrent qu’elle serait susceptible de modifier de manière significative l’activité, voire la structure, du cerveau. La mindfulness permettrait ainsi de mieux vieillir, de combattre efficacement le stress, d’aider à la prise de décision, de mieux dormir, etc. Une aide précieuse pour tous, notamment pour les dirigeants et cadres d’entreprise plus exposés aux pressions.

Et la méditation de pleine conscience est également utilisée dans le domaine médical. Créé et développé à la fin des années soixante-dix par Jon Kabat-Zinn, professeur de médecine, le programme MBSR (Mindfulness-Based Stress Reduction ou en français « Réduction du stress basée sur la pleine conscience ») est un protocole clinique de régulation du stress. A noter qu’il existe également un programme MBCT (Mindfulness-Based Cognitive Therapy), conçu pour la prévention de rechute dépressive.

Quelle est la différence entre méditation et sophrologie ?

Méditation de pleine conscience et sophrologie possèdent un socle commun. Rien d’étonnant à cela puisque la sophrologie tire notamment ses origines de la méditation bouddhiste et zen.

Si le « début » est identique, la suite l’est moins. Car la sophrologie va, à un moment donné, faire appel à la visualisation afin de tenter de se projeter dans des situations de vie. C’est pour cette raison que cette approche est largement utilisée dans le sport car elle aide les pratiquants à visualiser leur performance. Il s’agit donc d’une préparation mentale.
Pour la méditation de pleine conscience, l’intention s’arrête au simple fait d’observer ce qui est là, pour accueillir sans jugement les émotions, les sensations et les pensées qui se présentent. Alors que la sophrologie va poursuivre son chemin en se projetant pour tenter de modifier notre perception.

Pour aller plus loin et essayer la méditation de pleine conscience, téléchargez l'application mobile gratuite Mindful Attitude !

Découvrir l'application :

google playapp storeapplication web
 
Avant de fonder Mindful Attitude pour accompagner les décideurs et les entreprises à cultiver la mindfulness, Lucie Pascutto a évolué pendant 10 ans au sein de start-ups et de grandes organisations, lui conférant une connaissance pointue des enjeux et problématiques de l’entreprise. Lucie est instructeur MBCT certifiée par Oxford Mindfulness Center, Oxford University (UK) et sophrologue certifiée par l’Ecole Française de Sophrologie Dynamique.
 

Sur le même thème