En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisations. En savoir plus.
Fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur
 
 
16/04/2019
Rédaction 
Indicateurs 

5ème baromètre de la forme des dirigeants de la Fondation MMA

Des entrepreneurs qui se sentent utiles et heureux. Mais une difficulté de plus en plus prégnante de maintenir un équilibre entre vie professionnelle et vie privée.
La Fondation MMA des Entrepreneurs du Futur a mandaté Opinion Way pour interroger 1.501 entrepreneurs par téléphone afin de réaliser son 5ème baromètre de la forme des dirigeants. D’après les résultats, les dirigeants se sentent à la fois utiles et heureux dans leur travail (93 %), mais ils sont également durement impactés par le stress et la surcharge de travail.

La forme des dirigeants est impactée par le stress et la charge mentale

Si les dirigeants se sentent en forme, le stress touche toutefois 70 % d’entre eux au quotidien et 6 % déclarent passer des journées extrêmement stressantes.
Les sources de stress identifiées sont en premier lieu la surcharge de travail (57 %), suivi du manque de trésorerie (53 %) et enfin les incertitudes sur leur activité (48 %).
La surcharge de travail engendre des horaires de travail importants. En effet, les sondés déclarent travailler en moyenne 50 heures par semaine, voire 60 heures par semaine pour 21 % des interrogés.
Ces nombreuses heures de travail se répercutent sur la vie privée des dirigeants. En effet, 39 % déclarent ne pas parvenir à maintenir un équilibre entre vie privée et vie professionnelle. Ce chiffre monte jusqu’à 56 % pour les professionnels de la santé.
Cette situation peut amener à s’isoler des autres, sentiment partagé par 40 % des sondés parmi les professionnels de santé.

Un niveau de confiance élevé

93 % des sondés se sentent utiles au quotidien depuis qu’ils se sont lancés dans l’aventure entrepreneuriale et 90 % déclarent être heureux dans leur vie. Cela s’explique par la quête de sens que les sondés ont trouvé en créant leur propre structure.
Ce sentiment se répercute sur leur vision de l’avenir. En 2019 la confiance des dirigeants reste élevée quant à leur vie personnelle (90 %), leur santé (88 %) et la situation financière de leur foyer (84 %). Néanmoins ils restent plus prudents quant à l’avenir de leur entreprise (79 %) et de leur situation professionnelle (79 %), deux indicateurs en nette baisse (- 9 et - 6 points) par rapport à 2018.

Une bonne santé, mais tout de même en baisse

8 dirigeants sur 10 déclarent être en bonne forme physique et 9 sur 10 en bonne santé mentale. Malgré leur bon état de santé, lorsqu’ils sont interrogés sur leurs douleurs physiques, 87 % d’entre eux déclarent avoir été touché par une douleur dans l’année. Le mal de dos sort en tête (63 %) suivi des douleurs articulaires (53 %). Seulement 13 % sont totalement épargnés. Des chiffres stables comparé à 2018.

Malgré une baisse globale du niveau de forme des dirigeants, seuls 8 % d’entre eux se sont fait arrêter par leur médecin sur les 12 derniers mois, -2 points par rapport à 2018. Ce chiffre chute à 5 % pour les commerçants.

La prévention pour rester en forme

Les sondés partagent le sentiment d’avoir une bonne hygiène de vie pour 85 % entre eux.
Les dirigeants Franciliens considèrent avoir la moins bonne hygiène de vie (79 %).
L’hygiène de vie passe par une alimentation équilibrée et variée (84 %), et à la pratique d’activité physique (58 %) ou mentale (40 %).

Ce baromètre s’accompagne de l’ouverture d’une nouvelle session du Mooc Amamooc sur la santé du dirigeant : https://amamooc.fr - Inscription jusqu’au 15 juin.

Sur le même thème