En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisations. En savoir plus.
Fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur
 
 
13/05/2019
Rédaction 
Indicateurs 

Stress et isolement pour les dirigeants du Centre-Val de Loire

Le Centre-Val de Loire interrogé sur l’état physique et moral de ses dirigeants de petites et moyennes entreprises.
Depuis 5 ans, la Fondation MMA interroge les dirigeants de PME installés en région Centre-Val de Loire. Le stress impacte toujours plus les entrepreneurs et une nouvelle tendance émerge : le sentiment d’isolement.

Dans la région Centre-Val de Loire, globalement les dirigeants se sont lancés dans l’entrepreneuriat par choix et envie de saisir une opportunité pour 94 % d’entre eux. Cependant, leur niveau de confiance reste faible par rapport au niveau national. En effet, la confiance qu’ils ont par rapport à l’évolution de leur vie personnelle est de 72 % (contre 90 % au national), de leur santé est de 78 % (88 % au national) et de l’activité de leur entreprise est de 69 % (soit 10 points inférieurs au niveau national).

Un niveau de stress élevé
74 % des entrepreneurs du Centre-Val de Loire sont touchés par le stress quotidiennement, pourcentage élevé comparé au national : 4 points de plus.

Le stress est lié à une surcharge de travail, citée par 72 % des dirigeants de la région (soit 15 points de plus qu’au niveau national). En effet, 1 personne sur 3 travaillerait plus de 60 heures par semaine, contre 21 % à l’échelle nationale.

Autres facteurs de stress : le manque de trésorerie pour 55 % et les incertitudes sur l’activité pour 48 %. Des chiffres en très nette hausse comparés à l’année 2018.

Un sentiment d’isolement
Pour 34 % des entrepreneurs de la région Centre-Val de Loire, concilier vie professionnelle et vie privée reste difficile. Ce chiffre est inférieur à la moyenne nationale de 39 %.

Cette difficulté installe un sentiment d’isolement de la part de 44 % des entrepreneurs (un taux supérieur de 12 points à la moyenne nationale). Seuls 36 % d’entre eux déclarent se sentir suffisamment entourés contre 50 % au niveau national.

Une bonne santé malgré plusieurs maux
76 % des chefs d’entreprises sont optimistes concernant leur santé mentale et plus de 8 entrepreneurs sur 10 se sentent en bonne santé physiquement.

Néanmoins, les maux physiques sont très présents avec le mal de dos cité à 72 % et les douleurs articulaires à 65 %. En plus des maux physiques, 4 entrepreneurs de la région sur 10 ont des troubles du sommeil, voire une qualité de sommeil médiocre (11 %) ;

Hygiène de vie
Malgré une bonne hygiène de vie avec une alimentation équilibrée pour près de 79 % des dirigeants de la région, la pratique des activités sportives reste faible par rapport au niveau national (42 % vs 58 %).




Sur le même thème