En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisations. En savoir plus.
Fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur
 
 
17/05/2019
Rédaction 
Indicateurs 

Des entrepreneurs confiants et heureux en Nouvelle-Aquitaine

La Nouvelle-Aquitaine interrogée sur l’état physique et moral de ses dirigeants de petites et moyennes entreprises.
Pour la 5e année consécutive, la fondation MMA des Entrepreneurs du Futur a interrogé les dirigeants de petites et moyennes entreprises sur leur état physique et moral. Cette année, en Nouvelle-Aquitaine, les dirigeants dévoilent une bonne confiance en eux ainsi qu’un bon état de santé.

Dans la région, plus des 3/4 des dirigeants se sont lancés dans l’entrepreneuriat par choix et par envie de saisir une opportunité. Les femmes et hommes dirigeants de TPE et de PME sont 95 % à se sentir utiles au quotidien.

Le stress au travail

Le stress reste toujours présent pour les entrepreneurs de Nouvelle-Aquitaine. En effet, 62 % d’entre eux se disent touchés par le stress quotidiennement.

Le principal facteur de stress est la surcharge de travail, citée par 65 % des dirigeants de la région, soit une augmentation de 4 points par rapport à 2018. Le manque de trésorerie et les incertitudes liées à l’activité de leur entreprise dans le futur sont aussi des causes de stress pour 56 % et 42 % des entrepreneurs de Nouvelle-Aquitaine.

Un niveau de santé stable

Les chefs d’entreprises de la région s’estiment globalement en bonne santé physique (78 %) et mentale (79 %).

Pourtant, les dirigeants de Nouvelle-Aquitaine sont touchés par des maux de dos, évoqués par 64 % et par des douleurs articulaires, citées à 57 %. A noter cependant que seulement 6 % des chefs d’entreprise ont été arrêtés par leurs médecins ces douze derniers mois.

Un manque de sommeil

Concernant le manque de sommeil, les entrepreneurs de la région Nouvelle-Aquitaine font état de troubles de sommeil qui impactent leur travail. Ainsi, 14 % des dirigeants ont confié qu’ils se sentaient fréquemment, voire toujours fatigués. 8 % des sondés jugent même que la qualité de leur sommeil est mauvaise.




Sur le même thème