En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisations. En savoir plus.
Fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur
 
 
25/06/2019
Rédaction 
Business 

Les femmes et l’entrepreneuriat

Les françaises osent moins se lancer dans la création d’entreprise que les hommes et que les femmes d’autres pays.
Selon une récente étude, pour 63 % des Françaises, la première motivation pour devenir entrepreneure est d’être leur propre patron. Pourtant, 28 % seulement aimeraient devenir entrepreneures (contre 39 % des hommes).

Si les femmes françaises sont peu nombreuses à vouloir se lancer dans cette aventure, c’est que la majorité d’elles (53 %) pense que les risques encourus ne valent pas les récompenses apportées par la réussite (contre 38 % des britanniques, par exemple). Une fois au poste de dirigeante, 72 % des femmes pensent qu’il leur faut plus d’autorité pour se faire respecter que les hommes.

Point positif, 91 % des Françaises aspirant à l‘entrepreneuriat considèrent les entrepreneures comme des femmes inspirantes. Pour autant, 12 % des femmes seulement peuvent citer le nom d’une femme entrepreneure qui a réussi.

Au niveau mondial, les femmes sont plus attirées par l’entrepreneuriat que les Françaises. Ainsi, au Royaume-Uni, 39 % des femmes souhaitent se lancer. A Hong Kong, elles sont 43 % et 70 % en Afrique du Sud.


* Etude réalisée par Market Probe pour la Maison Veuve Clicquot auprès d’un panel de 10 171 personnes dans 5 pays (France, Royaume-Uni, Afrique du Sud, Japon et Hong Kong). Résultats analysés par BETC Corporate.
Sur le même thème