En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisations. En savoir plus.
Fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur
 
 
09/07/2019
Rédaction 
Management 
Santé 

La moitié des cadres pensent avoir été touchée par le burn-out

Selon une enquête Cadremploi, 1 cadre sur 2 pense avoir déjà fait un burn-out au cours de leur carrière.
L’Organisation Mondiale de la Santé définit le burn-out comme un syndrome résultant d'un stress chronique au travail. A l’occasion de la semaine de la qualité de vie au travail qui s’est déroulée en juin, Cadremploi a dévoilé les résultats de son enquête* sur la perception des Français du burn-out.

Selon l’étude, la moitié des cadres disent avoir déjà souffert d’un burn-out et 36 % pensent en avoir fait un sans en être sûrs. Les 3 symptômes les plus cités comme manifestation du burn-out sont l’anxiété (74 %), la fatigue (67 %) et les insomnies (64 %). Près de 9 cadres sur 10 disent ne pas avoir été accompagnés lors de leur burn-out (86 %).

Peu ou pas formés, ¾ des managers pensent n’avoir aucune personne de leur équipe en situation de burn-out. Cependant, les managers qui ont du gérer ce contexte ont mis en place des process pour affronter la situation. Plus de 7 managers sur 10 font le point en tête-à-tête avec le salarié avant d’avertir leur supérieur (55 %) ou leur RH (44 %).

Enfin, la fuite est la réaction la plus courante des cadres en situation de burn-out. En effet, près de 6 cadres sur 10 demandent un arrêt maladie (57 %), 37 % négocient une rupture conventionnelle et 22 % démissionnent de l’entreprise.

* Questionnaire administré en ligne auprès des inscrits à Cadremploi du 5 au 7 juin 2019, 1123 répondants.
Sur le même thème