En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisations. En savoir plus.
Fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur
 
 
15/07/2019
Rédaction 
Etudes 

Maturité digitale de la France

Le MEDEF et le Boston Consulting Group ont réalisé une analyse sur la France et sa maturité digitale.
La transformation numérique d’un pays en dit beaucoup sur son avancée. En effet, l’évaluation de la maturité digitale d’un pays s’appuie sur une méthodologie incluant cinq dimensions prioritaires : les politiques sociales et d’attraction des talents, les infrastructures, les politiques incitatives et de facilitation, l’accès et l’usage des données, services et technologies numériques, la cyber sécurité.

Selon le baromètre sur la maturité digitale de la France publié par Le Medef et le BCG*, la France se situe entre la 6e et la 7e position des principaux classements mondiaux pour la qualité de la formation des talents digitaux. Elle est 3e sur le soutien à la recherche et au développement des entreprises. Selon l’OCDE, la France fait partie des meilleurs pays en ce qui concerne l’accès et la mise à disposition de données publiques. Enfin, la France est 8e au classement de l’Indice Global de Cyber sécurité.

L’étude met en avant 3 défis à relever par les acteurs politiques et économiques pour mobiliser l’ensemble de l’écosystème français :

1. Garder ses talents sur le territoire

Près de 8 talents digitaux français sur 10 seraient prêts à travailler à l’étranger, soit 9 points de plus que la moyenne mondiale. Afin de limiter cette envie d’expatriation, le gouvernement met en place des actions telles que l’assouplissement du marché du travail, visa « French Tech » ou le Plan d’investissement dans les compétences, projet de loi Pacte.

2. Investir dans les infrastructures
La digitalisation des entreprises passe par l’accès au très haut débit, enjeu essentiel d’aménagement du territoire. Il faut donc déployer la fibre et engager rapidement la 5G.

3. Avoir une stratégie data
En France, la collecte et l’exploitation des données est restrictive du fait du cadre légal (RGPD notamment). Ces contraintes ont un rôle négatif sur la montée en puissance des applications d’Intelligence Artificielle.

* Etude réalisée sur un échantillon de 1 052 personnes, représentatif de la population française métropolitaine de 18 à 65 ans, interrogé online du 11 au 16 avril 2019.
Sur le même thème