En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisations. En savoir plus.
Fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur
 
 
 
12/09/2019
Rédaction 
Finance 

L’ascension des micro-entrepreneurs

Record battu pour la FrenchTech en ce premier trimestre 2019.
 Ce ne sont pas moins de 2,79 milliards d’euros (+43 % en valeur) qui ont été levés pour les jeunes pousses françaises, qui réalisent au total 387 opérations.

Les chiffres sont bien plus élevés que les années précédentes (2,8 milliards d’euros en 2017 et 3,6 milliards d’euros en 2018), ce qui ne présage que du bon pour le reste de cette année 2019. Effectivement, la France fait mieux en un semestre qu’en une année.

Le ticket moyen est lui aussi en nette hausse : 7,2 millions d’euros versus 5,6 millions d’euros en 2018.

On retient cinq méga-levées pour l’Hexagone. Meero se place en haut de la liste avec sa levée de 205 millions d’euros, suivi par Doctolib (150 millions), ManoMano et Ynsect (110 millions) et HR Path (100 millions).

Les jeunes pousses françaises ont même dépassé l’Allemagne qui a levé 2,466 milliards d’euros (+4 % en valeur, contre + 43 % pour la France).

Au niveau européen, ce ne sont pas moins de 10,55 milliards d’euros qui ont été levés pour ces jeunes entreprises. A noter cependant que, malgré ces hausses significatives, aucune entreprise française ne fait partie du top 10 européen des investissements.

L’écosystème de la France est dynamique et tend à sortir de la start-up nation pour devenir une scale up nation, mais du fait de son retard de maturité, elle ne peut réaliser de méga-deals à l’instar de l’entreprise Allemande GetYourGuide et de ses 440 millions d’euros levés.

Un autre point de faiblesse concerne les exits. L’argent circule dans l’écosystème français, mais reste faible en ce qui concerne les sorties.
Sur le même thème