En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisations. En savoir plus.
Fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur
 
 
 
30/09/2019
Lucie Pascutto 
Mindfulness 

La méditation : un levier contre l’absentéisme

La méditation de pleine conscience peut avoir un impact positif sur la diminution de l’absentéisme dans l’entreprise.
Selon les résultats du dernier baromètre de Gras Savoye Willis Towers Watson, le taux d’absentéisme dans les entreprises françaises progresse. 27 % des salariés ont posé au moins un arrêt de travail dans l'année. Les 30-49 ans représentent la tranche d’âge où l'augmentation des absences est la plus importante. L’absentéisme est une réalité qui peut concerner toutes les entreprises et être déclencheur de stress pour les managers, collaborateurs et salariés. Face à ce fléau endémique, la mindfulness peut être envisagée comme un soutien managérial salvateur.

« Ne cherchez pas la faute. Cherchez le remède » - Henri Ford

L’absentéisme : des causes protéiformes

Les causes d’absentéisme au travail sont multiples. Dans certains cas, elles peuvent être liées à des facteurs intrinsèques à l’entreprise comme la charge de travail, l’environnement professionnel, le climat social ou le manque de reconnaissance des managers, mais des facteurs personnels, propres au salarié, liés notamment à son état de santé, sa vie privée, son âge, peuvent également expliquer l’absentéisme.

Pour un manager, une bonne connaissance des conditions de travail des collaborateurs et une analyse fine des risques relatifs à leur environnement professionnel sont des moyens de réduire les absences. La mindfulness (ou méditation de pleine conscience) est une aide précieuse pour rendre le manager plus apte à identifier des « signaux faibles » dans l‘entreprise et à établir le bon diagnostic.

La méditation : un levier pour lutter contre l’absentéisme

Un manager peut ressentir le besoin de mieux comprendre les relations humaines afin d’être en capacité de gérer une situation problématique. Une de ses préoccupations est alors d’arriver à concilier savoir-faire et savoir-être. L’un des intérêts de la pleine conscience est d’apprendre à réduire ses jugements de valeurs, prérequis pour avoir un regard bienveillant sur soi-même et donc, par ricochet, sur les autres. Cette attitude peut être un début de réponse à certains maux de l’entreprise tel que l’absentéisme car les relations humaines s’en trouvent améliorées.

Ce travail d’écoute intérieure, possible grâce à la méditation, va permettre au manager de prendre des décisions plus ajustées, moins en réaction. Et cela dans une ambiance plus sereine. Mettre ou remettre l’humain au cœur de l’entreprise est une des clés pour faire progresser la qualité du travail et la productivité.
 
Avant de fonder Mindful Attitude pour accompagner les décideurs et les entreprises à cultiver la mindfulness, Lucie Pascutto a évolué pendant 10 ans au sein de start-ups et de grandes organisations, lui conférant une connaissance pointue des enjeux et problématiques de l’entreprise. Lucie est instructeur MBCT certifiée par Oxford Mindfulness Center, Oxford University (UK) et sophrologue certifiée par l’Ecole Française de Sophrologie Dynamique.
 

Sur le même thème