En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisations. En savoir plus.
Fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur
 
 
 
08/11/2019
André Letowski 
Indicateurs 

63 % des dirigeants estiment respecter les règles de prévention des risques industriels

Globalement, ils considèrent que la prévention de ces risques est bien gérée en France.
3 questions d’actualité quant à l’opinion des dirigeants : la prévention des risques industriels, le sentiment vis à vis de la politique actuelle du gouvernement et l’opinion sur la réforme de la retraite.

⇒ Les chefs d’entreprise considèrent globalement que la prévention des risques industriels est bien gérée en France.
  • 71 % estiment que les entreprises françaises respectent généralement les règles de prévention (80 pour la construction, 79 pour le commerce, 79 pour les 10 salariés et plus).
    Ce respect est le fait de 63 % des répondants en ce qui concerne leur propre entreprise (85 dans la construction et l’industrie, 90 chez les 10 salariés et plus vs 62 au sein des plus petites entreprises).
  • Pour 58 % le contrôle du respect des règles de prévention est efficace (76 pour les 10 salariés et plus).
    Noter que 65 % estiment que ce type de contrôle des risques industriels est plus sévère avec les petites entreprises qu’avec les grandes entreprises; cette opinion est moins marquée dans les entreprises de l’industrie (53) et celles de 10 salariés et plus (52), montrant que cette opinion est davantage celles des moins de 10 salariés.
⇒ Autre point d’actualité : 39 % ont donné un note d’au moins 5 sur 10 au gouvernement pour sa politique actuelle parce que favorable aux entreprises, vs 15% aux ménages; peu, dans les activités commerce, pensent cette politique favorable; c’est bien différent dans les services (44), et les entreprises de plus de 10 salariés (45).

⇒ Noter aussi que les dirigeants d’entreprise se prononcent en grande majorité pour une réforme du système de retraite (89 %) ; 41 % jugent que le systéme actuel n’est pas du tout facile à comprendre; seulement 29 % considèrent qu’il est rassurant pour les salariés. Par ailleurs, 51 % considèrent qu’il constitue un handicap pour la compétitivité des entreprises.

https://www.cci.fr/

"La grande consultation des entrepreneurs - Vague 44 ", Opinion Way, CCI France, La Tribune, LCI, octobre 2019
Méthodologie : échantillon de 607 dirigeants d’entreprise dont la représentativité de l’échantillon a été assurée par un redressement selon le secteur d’activité et la taille, après stratification par région d’implantation.
L’échantillon a été interrogé par téléphone entre le lundi 14 et le vendredi 18 octobre 2019.
 
André Letowski est expert en entrepreneuriat, en petites et très petites entreprises. Il publie une note mensuelle regroupant une sélection brute ou retravaillée et commentée des corpus statistiques français, des enquêtes et publications concernant le domaine des TPE, PE et PME.




Sur le même thème