En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisations. En savoir plus.
Fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur
 
 
 
06/11/2019
André Letowski 
Ailleurs 

Hausse de l'inquiétude face à la conjoncture

S’il y a une hausse de l’inquiétude face à la conjoncture, celle-ci est loin d’affecter les intentions d’embauche, nettement en hausse.
Si l’inquiétude gagne, la confiance pour la santé de l’entreprise au cours des 12 prochains mois reste très favorable, alors que les intentions d’embauche n’ont jamais été aussi hautes depuis début 2015.

Si la morosité des dirigeants d’entreprise est encore perceptible en octobre, l’indicateur de l’optimisme reste stable (90 vs 89 en septembre, mais autour de 110 entre mars et juillet 2019 et 120 à 142 entre janvier et juin 2018) ; cette morosité est toujours plus manifeste dans les entreprises comptant 0 à 9 salariés.

La confiance demeure le sentiment le plus partagé par les dirigeants (40 %), moins dans le secteur du commerce (33 %) et au sein des moins de 10 salariés (40 vs 46 %).
29 % sont optimistes (37 la construction, mais 25 le commerce ; 41 les plus de 10 salariés vs 29 les moins de 10). Mais l’inquiétude grandit parmi eux (32 % en moyenne, 33 les plus de 10 salariés vs 12 les plus de 10 ; 43 % le commerce vs 17 la construction).

Les dirigeants d’entreprise se montrent peu confiants pour les 12 prochains mois concernant la situation économique (35 % confiants dans l’économie française et 26 % dans l’économie mondiale) ; par contre, 75 % se déclarent confiants pour leur entreprise (59 le commerce, mais 87 l’industrie et 89 les plus de 10 salariés).

Les intentions d’embauche déclarées par les dirigeants d’entreprise s’élèvent par ailleurs plus que par le passé (11 % souhaitent embaucher), le niveau le plus haut observé depuis le début de la Grande Consultation des Entrepreneurs, le niveau habituel d’intention d’embauche se situant entre 4 et 7 %. Il est élevé pour les 10 salariés et plus (38 % vs 9 pour les plus petites entreprises) et pour l’industrie (20 %).

Pour en savoir davantage : https://www.cci.fr/


"La grande consultation des entrepreneurs - Vague 44 ", Opinion Way, CCI France, La Tribune, LCI, octobre 2019
Méthodologie : échantillon de 607 dirigeants d’entreprise dont la représentativité de l’échantillon a été assurée par un redressement selon le secteur d’activité et la taille, après stratification par région d’implantation.
L’échantillon a été interrogé par téléphone entre le lundi 14 et le vendredi 18 octobre 2019.

 
André Letowski est expert en entrepreneuriat, en petites et très petites entreprises. Il publie une note mensuelle regroupant une sélection brute ou retravaillée et commentée des corpus statistiques français, des enquêtes et publications concernant le domaine des TPE, PE et PME.




Sur le même thème