En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisations. En savoir plus.
Fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur
 
 
 
20/12/2019
André Letowski 
Ailleurs 

Quelques données de cadrage sur la population Française

 Retrouvez les chiffres qui définissent la population Française et le travail.
En 2019, selon des chiffres provisoires, la population Française compte 67 millions (+ 13 % au regard de 1995 et + 3,7 % au regard de 2010), dont 48,3 % de femmes et 51,7 % d’hommes.

24 % ont moins de 20 ans et 26 % 60 ans et plus ; les 60 ans et plus ont nettement progressé depuis 1995 :



Les ménages sont au nombre de 29,236 millions en 2016 dont 55 % sont en couple et 38,7 % avec enfants (au foyer ou l’ayant quitté) :



Le niveau d’éducation de la population

Le niveau de diplôme de la population résidant en France augmente au fil des générations. En 2018, 13 % des personnes âgées de 25 à 34 ans n’ont aucun diplôme ou seulement le brevet des collèges, vs 32 % de celles âgées de 55 à 64 ans. La part de bacheliers ou plus est passée de 37 % à 69 % entre ces deux générations. La différence entre les générations est particulièrement marquée pour les diplômés du supérieur long : 33 % des personnes âgées de 25 à 34 ans ont un niveau de diplôme supérieur à bac + 2, contre 13 % de celles entre 55 et 64 ans.
Parmi les jeunes générations, les femmes sont nettement plus diplômées que les hommes. Elles sont moins souvent non diplômées (12 % des femmes de 25 à 34 ans) et possèdent plus souvent un diplôme du supérieur (51 % des femmes de 25 à 34 ans contre 43 % des hommes de cette classe d’âge).


 
Les jeunes en formation supérieure
: place prépondérante à l’université, mais évolution très importante des écoles de commerce, d’ingingénieurs, d’art, du paramédical/social.


 
La population active

En moyenne en 2018, la population active est estimée à 29,824 millions de personnes (vs 28, 961en 2010 soit + 3 %), en France hors Mayotte selon l’enquête Emploi, dont 14,4 millions de femmes et 15,4 millions d’hommes. 

Le taux d’activité des personnes âgées de 15 à 64 ans progresse et atteint 71,9 % en 2018, après 71,4 % en 2016. La hausse est particulièrement marquée en 2018 pour les jeunes et les seniors. Cette augmentation du taux d’activité s’inscrit dans une tendance de plus long terme (+ 2,4 points depuis 2008), surtout portée par l’activité des personnes âgées de 50 à 64 ans, en hausse depuis le milieu des années 1990.
Rappelons que 80,5 % des 25-49 ans et 62,1 % des 50-64 ans sont en emploi.

Entre 2017 et 2018, le taux d’activité des hommes est quasi stable (+ 0,2 point) et celui des femmes augmente de 0,6 point ; mais le taux d’activité des hommes reste plus élevé que celui des femmes (75,8 % contre 68,2 %). Cet écart s’est toutefois considérablement réduit depuis 1975 où il dépassait 30 points. Le taux d’activité des femmes augmente en effet régulièrement depuis 1975 (+ 15,5 points), alors que celui des hommes a diminué entre 1975 et 1995 (– 9,1 points) et demeure relativement stable depuis.

Le taux d’activité des personnes résidant en zone rurale est stable, à 74,4 % en 2017. Celui des personnes résidant en zone urbaine augmente de 0,5 point, à 71,2 %.

69,2 % des immigrés sont actifs, un taux devenu supérieur à celui des descendants d’immigrés (67,2 %), en lien avec la hausse de l’activité des employés et des ouvriers et de l’augmentation de leur part parmi les immigrés (+ 1,4 point).

Les situations en emploi sont les suivantes :

En 2018, 27,122 millions de personnes travaillent (6 % sont en sous-emploi). 81,5 % sont à temps complet.
88,3 % sont des salariés et 11,7 % des non-salariés. Parmi les salariés, 85 % sont en CDI, 10,5 en CDD et 4,8 % en apprentissage ou intérim.

Les CSP se répartissent en 4 sous-groupes proches en proportion : 26,4 % sont des cadres ou des indépendants, 25,7 % des professions intermédiaires, 27,2 % des employés et 20,4 % des ouvriers.

Les revenus salariaux :

Pour dépasser le salaire moyen annuel (en équivalent plein temps), il faut être homme, âgé d’au moins 40 ans, être diplômé d’au moins du niveau bac, et être cadre, voire profession intermédiaire :




Source :  "France, portrait social, édition 2019", Insee, lu décembre 2019
Ces données sont issues de la parution annuelle “portrait social” de l’Insee, un ouvrage de 285 pages.
 
André Letowski est expert en entrepreneuriat, en petites et très petites entreprises. Il publie une note mensuelle regroupant une sélection brute ou retravaillée et commentée des corpus statistiques français, des enquêtes et publications concernant le domaine des TPE, PE et PME.




Sur le même thème