En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisations. En savoir plus.
Fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur
 
 
 
21/01/2020
André Letowski 
Indicateurs 

Les 4 927 firmes multinationales françaises réalisent 51 % de leur chiffre d’affaires à l’étranger

Ces multinationales emploient davantage de salariés à l’étranger qu’en France (près de 6 millions vs 4,6 millions), soit 56,5 % de leur personnel.
Les grandes firmes multinationales sont prépondérantes : au nombre de 161, elles regroupent 46 % des filiales et réalisent 83 % du chiffre d’affaires consolidé total réalisé à l’étranger (1 037Md€) et 54 % de leur chiffre d’affaires ; elles emploient 4,649 millions de salariés à l’étranger et 3,190 millions en France. ces grandes firmes emploient 78 % des effectifs des filiales à l’étranger. Elles concentrent également 81 % des investissements réalisés par les firmes multinationales françaises dans leurs filiales à l’étranger.

Les ETI multinationales au nombre de 1 512 emploient 1,151 million de personnes à l’étranger et 1,227 million en France. Elles réalisent 188Md€ de chiffre d’affaires à l’étranger (41 % de leur chiffre d’affaires total) et 269Md€ en France.

 
En 2017, les 4 900 firmes multinationales françaises (hors secteur bancaire et services non marchands) contrôlent 43 600 filiales à l’étranger dans plus de 190 pays. Les filiales à l’étranger emploient 6 millions de salariés (56 % des effectifs des firmes dont elles font partie).

Par ailleurs, elles réalisent 1 247Md€ de chiffre d’affaires annuel consolidé (51% du chiffre d’affaires consolidé total des firmes multinationales françaises). Ces firmes ont effectué 62Md€ d’investissements corporels dans leurs filiales à l’étranger.

La moitié des filiales françaises sont implantées dans 9 pays principaux : les États-Unis (4 300 filiales), le Royaume-Uni (3 600 filiales) et l’Allemagne (3 400 filiales) concentrent un quart des filiales françaises à l’étranger. Le chiffre d’affaires consolidé y est également plus important : 217Md€ aux États-Unis, 104Md€ en Allemagne et 98Md€ au Royaume-Uni, soit 34% du chiffre d’affaires consolidé total réalisé à l’étranger par les firmes multinationales françaises. En y ajoutant la Chine (76Md€), l’Italie (74Md€) et l’Espagne (66Md€) soit 51% du chiffre d’affaires consolidé total. L’Union européenne représente un peu moins de la moitié des filiales de multinationales françaises (47%) et du chiffre d’affaires consolidé total (44%).

Les 3 premiers pays hors UE sont les États-Unis (662 000 salariés), la Chine (514 000) et le Brésil (426 000), soit 27 % du total des emplois à l’étranger des multinationales françaises et 43 % des emplois hors Union européenne.
L’emploi dans les filiales en UE sont surtout présents en Allemagne (409 000 salariés), le Royaume-Uni (392 000) et l’Espagne (349 000), soit 19 % du total des emplois à l’étranger des multinationales françaises et 50 % des emplois localisés dans l’Union européenne.

Dans son ensemble, l’Union européenne, reste la première zone d’implantation des firmes multinationales françaises, avec 38 % des effectifs à l’étranger, soit 2,3 millions de salariés. Le coût salarial par tête est significativement plus élevé dans l’Union européenne (47 000 € par an en moyenne) que dans le reste du monde (31 900 €). Ainsi, l’Union européenne représente 48 % des frais de personnel des multinationales françaises.
Les filiales belges, suisses et néerlandaises se distinguent par des chiffres d’affaires relativement élevés. Elles se classent respectivement en 7ᵉ, 8ᵉ et 10ᵉ positions pour le chiffre d’affaires consolidé, mais plus loin pour les effectifs salariés.

Dans les firmes multinationales françaises, 38 % des salariés des filiales implantées à l’étranger travaillent dans les services, 37 % dans l’industrie, 21 % dans le commerce et 4 % dans la construction ou l’agriculture.

Dans les filiales industrielles, comme dans celles des services, l’emploi est concentré principalement dans six pays (44 % des effectifs pour le secteur industriel et 51 % pour les services), avec une nette prépondérance des États-Unis. 5 pays sont communs aux deux secteurs : les États-Unis, l’Allemagne, le Royaume-Uni, le Brésil et l’Espagne. La Chine est en 3e position dans l’industrie et l’Inde en 2e dans les services.

Le secteur du commerce est particulier : 36 % des salariés des filiales commerciales sont concentrés dans deux pays, la Chine (251 000 salariés) et le Brésil (194 000).



Pour en savoir davantage : https://www.insee.fr/

Source : "160 firmes multinationales françaises concentrent 83 % du chiffre d’affaires total à l’étranger", Insee focus N°174, décembre 2019
 
André Letowski est expert en entrepreneuriat, en petites et très petites entreprises. Il publie une note mensuelle regroupant une sélection brute ou retravaillée et commentée des corpus statistiques français, des enquêtes et publications concernant le domaine des TPE, PE et PME.




Sur le même thème