En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisations. En savoir plus.
Fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur
 
 
 
03/02/2020
André Letowski 
Indicateurs 

La moitié des dirigeants favorables au projet gouvernemental des retraites, 36 % opposés

S’ils sont pour moitié favorables au projet gouvernemental, la moitié est défavorable à l’allongement du temps de cotisation.
Les dirigeants ont été interrogés sur la réforme de la retraite :
  • 47 % sont favorables au projet gouvernemental (26 % maintien du projet, 21 % modification à la marge) ; ce sont les moins de 10 salariés qui y sont le plus favorables (47 % vs 40 les plus de 10 salariés) et le commerce (54 %) vs la construction 37 % mais 27 % ne savent pas se prononcer (vs 14-17 % les dirigeants des autres secteurs). 36 % y sont opposés (taux proche quel que soit le secteur ou la taille).
  • 53 % sont favorables à la retraite à point pour tous ; là encore la construction est la moins favorable (43 %), vs le commerce (62 %) et les autres secteurs (51-55 %) ; pas de différence selon la taille. 34 % y sont opposés, alors que 13 % ne savent pas se prononcer.
  • Par contre, 50 % sont défavorables pour allonger la durée de cotisation, vs 43 % favorables ; là encore la construction est la moins favorable (34 %) ; pas de différence selon la taille.
À la question “Parmi les menaces suivants, quelles sont les deux plus inquiétantes pour votre entreprise en 2020 ?“, la poursuite des mouvements sociaux est en tête (35 % mais 26 pour l’industrie) ; par contre si l’on cumule les menaces venant du marché, celles-ci viendraient en tête : arrivée de nouveaux acteurs sur le marché (23 %), risque d’une récession de l’économie mondiale (14 %), développement des plateformes numériques sur votre marché (10 %), tensions commerciales internationales (10 %), entrée en vigueur du Brexit (5 %). À ce niveau, peu de différences selon les secteurs d’activité et les tailles.

Par ailleurs, en termes de conjoncture, dans le contexte de contestation sociale et de ralentissement de l’économie, les dirigeants perdent l’engouement observé au cours du mois dernier : 42 % désormais estiment que « c’est très bien en ce moment » (baisse de 11 points en un mois). Cela revient néanmoins à des niveaux similaires à ceux enregistrés en septembre et octobre derniers.

De la même manière, l’indice de l’optimisme – à la baisse (93, -15 points) s’établit à des niveaux relativement identiques à ceux de la rentrée. Toutefois, la confiance dans l’avenir demeure : 77 % ont confiance dans les perspectives de leur entreprise pour les douze prochains mois (stable) et on enregistre une augmentation de 8 points sur l’indicateur « Ce sera mieux demain » (24 %).

La probabilité par ailleurs de réduire ses effectifs reste toujours très marginale (1 %), alors que 8 % pensent augmenter leur effectif (32 % chez les 10 salariés et plus vs 6 chez les moins de 10).

Pour en savoir davantage : https://www.cci.fr/


Source : "La grande consultation des entrepreneurs - Vague 46 ", Opinion Way CCI France, La Tribune, LCI, décembre 2019
Méthodologie : échantillon de 607 dirigeants d’entreprise, interrogé par téléphone entre le 9 et le 16 décembre
 
André Letowski est expert en entrepreneuriat, en petites et très petites entreprises. Il publie une note mensuelle regroupant une sélection brute ou retravaillée et commentée des corpus statistiques français, des enquêtes et publications concernant le domaine des TPE, PE et PME.




Sur le même thème