En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisations. En savoir plus.
Fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur
 
 
 
20/01/2020
Lucie Pascutto 
Mindfulness 
Santé 

Apprivoiser le silence intérieur grâce à la méditation

Silence et méditation sont-ils faits pour s’entendre ? Selon Lucie Pascutto, fondatrice de Mindful Attitude et créatrice de Chut Experiences, maison de création dédiée à l'art du silence, la réponse est « oui ». 
Pour cette instructrice mindfulness et sophrologue de formation, le silence intérieur se cultive grâce à la méditation et permettrait notamment de réduire le stress. Interview !

Quelles sont les conséquences des nuisances sonores sur l’organisme ?

La circulation, les travaux, la sonnerie du réveil ou de la machine à laver… tous ces bruits généré par l’activité humaine constituent une véritable source de pollution sonore. Selon Gordon Hempton, un bio acousticien qui parcourt le monde pour étudier les endroits préservés des bruits d’origine anthropique, la planète ne recèlerait plus qu’une cinquantaine de zones à l'abri des sons causés par l’homme.

Il en est de même au niveau verbal : nous parlons sans arrêt et, paradoxalement, n’arrivons plus à nous entendre, à écouter véritablement l’autre. Même visuellement, notre environnement est pollué de panneaux publicitaires, et plus récemment par les écrans La « sur-information », la « sur-connexion » et la « sur-activité » sont devenues la norme. Nous ne savons pas juste être là, sans rien faire. Ce mode de vie est générateur de stress pour l’organisme qui n’est pas habitué à toutes ces formes d’agitation. Le sommeil, le système nerveux ou encore cardio- vasculaire peuvent pâtir de cet environnement moderne.

Comment retrouver un espace de silence ?

Contrairement aux idées reçues, le silence, ne se limite pas simplement à l’absence de bruit. Il peut aussi être verbal, visuel, attentionnel ou corporel. Plusieurs études s’intéressent aux bienfaits du silence et à son impact bénéfique sur la régulation du stress, le développement de la créativité et même sur l’ennui, qui s’avère être positif, car générateur de créativité.

Le « bruit » attire notre attention sur tout ce qui est extérieur et empêche de la porter sur nous-même. Nous finissons par être émotionnellement agité, pris dans un brouhaha émotionnel et mental. Dans ce vacarme intérieur, nous se savons plus entendre les murmures de notre corps et le chuchotement de notre petite voix intérieure.

Accéder au silence intérieur permet d’être en capacité de retrouver une forme d’apaisement au milieu du bruit, extérieur et intérieur. La méditation est une aide précieuse pour cultiver ce silence, cet équilibre. Au début des séances, un état d’agitation intérieur peut se faire ressentir face à un vacarme du corps, des pensées et des émotions qui afflue en tous sens. Au fur et à mesure, nous nous rendons compte de l’existence d’un espace silencieux à l’intérieur de nous-même. Nous découvrons que cet espace est accessible et qu’il permet de ne plus être impacté par le vacarme extérieur et intérieur.

Pour en savoir plus :
www.mindful-attitude.com

 
 
Avant de fonder Mindful Attitude pour accompagner les décideurs et les entreprises à cultiver la mindfulness, Lucie Pascutto a évolué pendant 10 ans au sein de start-ups et de grandes organisations, lui conférant une connaissance pointue des enjeux et problématiques de l’entreprise. Lucie est instructeur MBCT certifiée par Oxford Mindfulness Center, Oxford University (UK) et sophrologue certifiée par l’Ecole Française de Sophrologie Dynamique.
 

Sur le même thème