En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisations. En savoir plus.
Fondation d'entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur
 
 
 
27/02/2020
André Letowski 
Finance 

736 sociétés ont levé plus de 5 Md€ en 2019 (hausse de 39 % en valeur)

En 2015, 1,81 Md € avaient été levés pour 484 opérations vs en 2019, 5,03 Md€ pour 736 opérations (6,8 M€ par opération), contre en 2018, 3,62 Md€ levés pour 645 opérations.
Sur le plan sectoriel, les sociétés de logiciels se distinguent, affichant une progression fulgurante de 206 % des levées de fonds (191 opérations pour 1,5 Md € contre 745 M € en 2018), suivis par les services internet (156 opérations pour 1,1 Md €, stable au regard de 2018), puis les sociétés de Life sciences (97 opérations, 811 M € contre 574 M €, +41 %), Fintech (60 opérations pour 397 M €), et cleantech (53 opérations pour 345 M €).

2 éléments expliquent ces très bons résultats : une augmentation de la valeur du tour moyen, passée cette année de 5,5 M € à 6,8 M € ; un bond de 60 % en volume et en valeur des tours supérieurs à 20 M €.

510 opérations (69 % des opérations) ont levés moins de 5 M € pour un montant de 852 M € (17 % des montants), vs 63 opérations (8,6 % des opérations) pour 2,694 Md € (53,6 % des montants).



L’Île-de-France reste la région leader, ses start-up ayant capté 70 % des montants levés et 59 % des opérations en 2019 ; loin derrière, la région Auvergne-Rhône-Alpes avec 8 % des investissements en valeur (10 % en nombre), suivie par Paca (6 % des investissements en valeur et en nombre), devançant cette année les Hauts-de-France et l’Occitanie.

Noter qu’en Grande-Bretagne, à la même période, 11,43 Md € (+55 % au regard de 2018) ont été levés pour 1 012 opérations (+44 %) et en Allemagne 6,09 Md € (+39 %) pour 520 opérations (-13 %).

Le Royaume-Uni reste le champion européen du Growth Capital, c’est-à-dire des levées supérieures à 100 M €, avec 13 opérations sur ce segment, pour un montant de 4,1 Md € (+273 % sur un an). Derrière le Royaume-Uni, si la France domine l’Allemagne en nombre total d’opérations et sur le segment du Venture Capital (levées <100 M €), elle est surclassée dans le Growth Equity où l’Allemagne a capté 5 fois plus de fonds que la France (2,9 Md € contre 0,6 Md € pour la France) ; l’Allemagne a réussi à plus que doubler le nombre de ses opérations (12 vs. 5) et à multiplier par 2,5 les montants des opérations supérieures à 100 M €.

Pour en savoir davantage : https://www.ey.com/fr/

Source : "Baromètre EY du capital risque en France Bilan annuel 2019", EY, lu janvier 2020
Méthodologie : le Baromètre recense, en France, les opérations de financement en fonds propres des entreprises en phase de création ou durant les premières années d’existence, en date d’opération du 1er janvier au 31 décembre 2019 et publiées avant le 8 janvier 2020.

 
André Letowski est expert en entrepreneuriat, en petites et très petites entreprises. Il publie une note mensuelle regroupant une sélection brute ou retravaillée et commentée des corpus statistiques français, des enquêtes et publications concernant le domaine des TPE, PE et PME.




Sur le même thème